Jusqu'à la fin des temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jusqu'à la fin des temps

Message  Le Sciuridé le Dim 31 Jan - 21:27

Genre; romantico-fantastique, réalité et fiction
Résumé:"
Au milieu des bois, lors d'une nuit sans lune, elle m'apparut pour la première fois. Mythe ou réalité, annonciatrice d'infortune ou de réussite, je l'ignorais? Seule une antique pièce syrienne abandonnée sur mon siège témoignait de ma rencontre avec la Dame Blanche, messagère de l'au-delà qui allait me guider vers ma destinée tracée depuis la nuit des temps. Huit siècles après le début de cette histoire dans l'Histoire, je tenais dans mes mains notre devenir." (4eme de couverture)
Avis;
(Voila qui va ravir mes lecteurs, et voila de quoi changer du médiéval historique)A personnage atypique, scénario atypique. Céline Guillaume nous a habitué à vivre des romances médiévales fantastiques dramatiques. Aujourd'hui, l'histoire se déroule en notre temps,n notre époque, avec une jeune damoiselle entièrement chamboulée par une vie peu chanceuse il faut le reconnaître. Vie que beaucoup de gens connaissent et donc beaucoup se reconnaîtront. Mais enfin, voila l'élément indispensable, le fantastique avec l'apparition d'une sorte de Dame Blanche. Bon signe? Mauvais signe? Pourquoi la Syrie? Qu'y a t-il là-bas? Et l'on retombe dans un univers médiéval en une seconde partie aux nombreux rebondissements, scénario vifs, trash, dramatiques également. C'est la chute d'une époque c'est également le commencement...L'origine de l'âme, de l'Amour avec un grand A. Le titre annonce tout. On s'attend à tout. L'écriture est fluide, magique et merveilleuse, féérique avec des personnages attachants. Alors sans surprise aucune en terme de finale, le récit lu en à peine une heure et demie nous plonge dans un petit monde féérique, sympathique, émouvant. La fin alternative est là pour les âmes sensibles les plus intenses. Autres bons points; le marque-page inséré, très utile, mais aussi le côté hyper travaillé de l'ouvrage avec illustrations, design et tout le toutim afin d'en faire une sorte de recueil des temps anciens. Je ne regrette juste que la rapidité du texte, du récit.
Petit PS que j'avais oublié, quand on à trop de choses à dire...L'histoire aurait pu également faire référence au karma mais en même temps, je me dis que ce serait pas très utile, tout se jouant dans l'esprit, dans l'âme des protagonistes, le karma est l'archétype de la bêtise. Si ça existe...my god. Ne pas se souvenir des choses et souffrir à cause de cela, quelle ineptie. Je suis ouvert d'esprit mais bon...quand même. Donc si on viole un gosse, le gosse avait un mauvais karma...Sig-_-.
Par ailleurs j'ai lu sur un commentaire que les dialogues n'étaient pas très réalistes. En soit cela est faux. Il faut juste connaître l'auteur mais également d'autres personnes qui possèdent ce genre de phrases. Moi-même me sert de mots parfois inusités en la langue courante car 'démodé'. Quoiqu'il en soit les dialogues ne m'ont guère choqués dans la mesure où il y a bien pire, et pourtant, quand je lis certains...je me dis mon dieu ils disent ça...pas possible...Là en l'occurrence, les dialogues, sont à la limite un tant soit peu naif mais nullement irréalistes.
Je reviens également sur un passage, le côté médiéval mais ne lisez pas plus pour éviter les SPOILS comme on aime dire. Un passage assez violent, très cru, très hard aurait pu être évité et on se demande pourquoi l'héroïne de cette époque ne s'est pas suicidée...mais bon...
Note; 16/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum