La Malédiction de la Galigai de Jean d'Aillon (enquête de Louis Fronsac)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Malédiction de la Galigai de Jean d'Aillon (enquête de Louis Fronsac)

Message  Le Sciuridé le Dim 18 Aoû - 11:32

Genre; policier renaissance
Résumé; en 1617 des bandits osent voler la recette des tailles se comptant par millions lors d'une embuscade surprise étonnante...De hauts personnages seraient les commanditaires mais rien ne le prouve...Cependant, l'on accuse Concini...et a sa mort, son épouse Galigai est accusée de sorcellerie...Sur l'échafaud elle va maudire ceux qui ont trahi son mari...Quelques années plus tard, l'affaire ressurgit. Gaston de Tilly, dont les parents auraient été tués quelques temps après le vol des recettes, découvre une lettre et qui aurait tué ces derniers...Il se lance dans sa propre enquête...Mais disparait...Louis de Fronsac son ami, décide d'enquêter...et pendant ce temps, un nouveau plan est mis a jour afin de dérober une nouvelle recette...Car 1649; la Fronde s'achève petit à petit mais le peuple n'est pas content...Entre Condé et Mazarin c'est plus ou moins une lutte de pouvoir
Avis;Ah...alors nous y sommes, le résumé est fastidieux tant il se déroule des choses, avec un lot de rebondissements assez exceptionnels...entre politique, machination, entre les amis, les non dits, les rumeurs et les faux documents, l'époque est périlleuse...A l'instar de Cussler (premier exemple que j'ai en tête), Aillon pose le premier problème, dans le temps, 1617, le fameux vol avant de passer à l'année intéressante pour le lecteur (enfin intéressante je me comprends), en 1649 où nos héros vont se mettre en route pour une enquête dangereuse et étonnante...Mais contrairement à Cussler qui met en condition rapidement et sympathiquement, sans temps mort et sans perte de temps, même sur le plan historique et le côté réel et imaginaire, Aillon nous propose une...très longue...première partie, qui en devient presque ennuyeuse...La mise en place est intéressante, je ne le nie pas, le côté historique, aussi, les personnages atypiques également mais quelque chose fait que le récit est long...La scène de l'embuscade est bien décrite, rapide, efficace (un peu trop rapide), et une sorte de course poursuite qui suit est assez haletante, avec même du suspens, mais...long...enfin c'est mon avis...Enfin nous passons donc à l'étape suivante, la véritable enquête, la grande...Honnêtement c'est mon premier livre d'Aillon et je vois avec stupeur qu'il en a écrit des masses, avec plein de héros pour des périodes différentes...C'est tout à son honneur car, et à la lecture du livre, il sait de quoi il parle, il s'intéresse, il se plonge dans la période, n'hésitant nullement à nous offrir des documents à l'appui ayant réellement existé..Chapeau donc, car la plongée dans cette époque trouble, a du demander beaucoup de temps, d'énergie...Et même les rues, les lieux sont cités tel quel...ainsi que certaines réunions politiques...Livre en réalité et fiction, Aillon sait nous plonger (rooh redondance), dans cet univers...
Le livre se lit assez rapidement, c'est fluide, même si de temps en temps, certains passages sont assez longuets, mais bon, cela n'ôte rien à un écrit plein de suspens et de rebondissements avec de l'action, des magouilles, de l'espionnage, des intrigues ...ainsi qu'un court passage concernant un procès...où l'on rencontre même Corneille...
Mais étonnement, les héros tels que Fronsac et Tilly voir Richebourg, ne m'ont guère passionnés...ils sont sans relief...sans psyché intéressante...là où petit Jacques, Mondreville voir carrément Mazarin et Condé ont été bien plus travaillés me semble t-il. Voir même des brigands de secondes souches...Peut être va t-il falloir que je lise un des premiers tomes des aventures de Fronsac pour m'en faire une meilleure idée...
c'est quand même un ouvrage de 600pages, dont je pense qu'on aurait pu raccourcir a 400 mais comment faire pour développer toute l'histoire telle qu'elle s'est déroulée tout en mélangeant notre fiction? De fait, l'histoire en soit est assez basique, un vol, puis une histoire de vengeance...seul le développement de l'intrigue vaut son pesant d'or. En tout cas les amateurs de Japp ou d'Aillon (tant qu'on y est) ainsi que du monde renaissance, devraient y trouver leur compte...
Note; 17/ 20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1853
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum