Le Saboteur de Clive Cussler et Justin Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Saboteur de Clive Cussler et Justin Scott

Message  Le Sciuridé le Sam 18 Aoû - 10:36

Genre, policier
Résumé: '1907. Le raccourci des Cascades, une voie express vitale reliant San Francisco et le nord des Etats-Unis, subit une succession de sabotages. Impuissante devant ces attaques qui compromettent l'avancée des travaux et l'avenir de la ligne, la compagnie de chemins de fer fait appel à l'agence de détectives Van Dorn, qui envoie sur place son meilleur agent : Isaac Bell.
Toutefois, le défi est de taille, car celui qui recrute des hommes de mains dans les saloons et parmi les marginaux, avant de les faire disparaître, brouille les pistes et semble insaisissable. Qui est-il et que cherche-t-il ? Est-ce un anarchiste ? Ou un esprit pervers aux projets machiavéliques ?
De New York à Boston en passant par San Francisco, Isaac Bell sillonne le pays et traque le Saboteur. Bientôt, Bell devra faire appel à tout son talent, non seulement pour sauver la Southern Pacific... mais pour en réchapper.' (4eme de couverture)
Avis; la 2eme aventure de Isaac Bell, détective de l'agence Van Dorn, un changement de héros donc pour Cussler. Notez que cela faisait longtemps que Dirk Pitt et cie n'étaient plus de la partie. En somme le roman est sympa, assez longuet tout de même. A défaut de la marine et de sbateaux nous passons à l'air des chemins de fer, trains, rail et vieilles, très vieilles voitures, une intrigue sympa, haletante je dirai si ce n'est des côtés brouillons niveau scène de combat par exemple. Le Saboteur n'est pas non plus sans rappeler un jeu vidéo du même nom. Coincidence? Peut être pas. Somme toute, l'intrigue se casse assez rapidement et on a tôt fait de savoir qui est le 'méchant' de l'histoire. L'auteur en effet le déclaire très promptement...ce qui m'étonne. Enfin quand je dis auteur, je pense surtout Cussler mais Scott est pourtant de la partie donc...je suppose que Cussler sponsorise Scott, un peu comme Clancy.
Quoiqu'il en soit, Isaac Bell est égal à lui même, mais un héros tellement cliché et classique que bon, au final il ne fait ni chaud ni froid. Sa magnifique compagne également...en fait, y a que des beaux et belles gosses...L'enquête se déroule rapidement, un peu trop...malgré le nombre de pages 450 en gros format...et la fin est hyper rapide. Au mieux, 300pages auraient été largement suffisantes pour faire ce récit.
Pas grand chose à noter. Les fan de trains trouveront certainement leur bonheur mais les autres, ma foi...ça les fera surement chié. Dans mon cas, je ne suis pas fan, et des fois j'ai du mal avec tous les termes techniques tout ça, peut être est-ce l'élément qui m'a empêché d'apprécier ce roman. Je ne sais pas.
Si l'intrigue est finement ciselée, intéressante quoique finalement classique, les rebondissements ne sont pas énormes. En revanche nous avons nos lots de scènes catastrophes, d'accidents, d'explosions et d’assassinats.Mais l'écriture est fluide, les descriptions sympathiques, y a quand même quelque chose...et un scénario presque catastrophe efficace... C'est un roman sans prétention je pense, un policier qu'on lit faute de mieux ou pour passer le temps.
Un roman de gare même...
Ah ah ah
Note; 16/20

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum