Les derniers feux de Hbuert Monteilhet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les derniers feux de Hbuert Monteilhet

Message  Le Sciuridé le Sam 15 Fév - 12:31

Genre; roman historico-fiction sous l'univers de l'Inquisition
Résumé: le chevalier de Saint Gildas épouse une espagnole Maria Dolores...mais bientôt celle ci apprend que ce chevalier n'est pas si parfait que cela...il a en effet a Nantes une épouse et deux enfants...Afin de se venger l'espagnole va accuser le chevalier de bigamie...suite à quoi...elle fera tout pou qu'il meurt...quitte à mentir et à user de ses relations.
Avis;
Il y a fort à dire sur ce livre. Beaucoup de bonnes peu de mauvaises. Un roman fiction passionnant, une romance certes qui va mal finir, mais en réalité, à défaut de roman, nous avons droit à des récits tirés de lettres que les personnages s'envoient les uns aux autres (avec des dates, des lieux etc). Chaque lettre à son lot d'histoires(et des fois de véritables romans à elles seules), mais aussi de descriptions...Ainsi donc toute l'oeuvre est basée sur des missives échangées...jusqu'à l'accusation d'hérésie où l'auteur nous fait le tribunal, les actes d'accusations bref, le procès...telle une pièce de théâtre...
Avant d'aller plus loin, le but de l'auteur est de faire découvrir l'Inquisition dans son ensemble...Entretemps, ou plutôt avant je m'y étais intéressé et j'ai appris pas mal de choses, notamment qu'on se faisait pas mal de fausses idées dessus (et surtout que bon, c'était une autre époque)...Il ne prend pas non plus leur défense. En plus, l'Espagne était quand même le pays le plus hard au sujet des arrestations...Pour appuyer son récit (d'habitude je ne suis pas fana des romans où on lit l'histoire au travers les missives), il nous gratifie à la fin de quelques annexes forts intéressantes (et que je ne connaissais pas).
On en revient au livre. Pour nous il est assurément surprenant de voir qu'un tel acte de bigamie puisse en arriver à un bûcher par exemple mais dans l'histoire Maria Dolores est avant tout une espagnole au sang chaud et comme je le disais à de hauts appuis...Issue d'une famille puissante et riche elle se laisse entuber par le chevalier de Saint Gildas qui est pourtant l'archétype (ça se sent dès le départ) d'un beau gosse pourri (trafiquant de nègres, joueurs, buveur, baiseur...) Accessoirement elle n'est pas innocente la miss, elle qui s'est fait prendre sans rechigner, sans protester, par surprise pourtant...enfin bon...ce qui arrive au chevalier est donc d'un certain côté logique...mais la suite est carrément indigne...puisqu'elle voudra alle jusqu'à sa mort en lui envoyant toutefois de bonnes missives pleines de sagesses d'autant plus que lui ne sait pas qu'elle désire sa mort(quoiqu'il est un peu concon sur les bords)...mais au travers les missives et les procès, Saint Gildas est assez intélligents pour manipuler et est sympathique, ainsi il (nous fait) découvre des choses sur l'inquisition espagnole sans jamais récrié son innocence et ce jusqu'à la fin, surprenante, pleine de rebondissements soit dit en passant...
J'ai aussi énormément noté, une très belle écriture certes, mais énormément d'ironie, de sarcasmes, de jeux de mots (plus ou moins vaseux), franchement Saint Gildas dans sa situation est un énergumène complet et finalement attachant. L'homme est pourri jusqu'à la moelle mais ce qui lui arrive est tellement injuste qu'en fin de compte...et bien on peut dire que tout ira bien dans le meilleur des mondes...Je disais une fin surprenante, pleine de rebondissements...mais même les échanges de lettres, sournoises, vicieuses, menteuses, critiques ou léches culs sont passionnantes...Saint Gildas peut également compter sur Pablo le seul membre de la famille de Maria Dolores qui l'apprécie...mais lui aussi va subir la ire de l'Inquisition...
Il peut compter aussi sur le soutient de sa première femme très compréhensive et très chrétienne, Louise. Au courant des choses de son mari...le libertinage, le trafique(puisqu'elle y participe) une amitié infaillible...
Quant à l'Inquisiteur, ma foi, voila un personnage étonnant, sympathique d'un premeir abord tout en étant professionnel mais ne sachant trop où se placer dans le contexte...Etant donné qu'il sait qu'il doit éliminer le chevalier, il ne sait pas comment faire de même, toutefois...il cherche l'épine, il espionne, il ruse...pas le choix...le procès final d'ailleurs est assez hallucinant et on se dit; tout ça pour ça...
Mais ce qui est bien c'est que l'auteur parvient à nous plonger dans cet univers...les descriptions du procès, la manière de procéder, tout est détaillé par les explications des héros, principalement l'Inquisiteur mais aussi les curés etc...
A lire absolument
Note; 19/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1887
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum