Passion de Lire
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -62%
DODO Oreiller Grand luxe Quallofil Allerban ...
Voir le deal
14.99 €

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker

Aller en bas

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker Empty Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker

Message  Le Sciuridé Ven 21 Oct - 8:22

Genre; fantasy
résumé, Loredan est un avocat. Mais dans ce monde les avocats défendent leur client au duel à l'épée, généralement jusqu'à la mort de l'autre avocat. Tout va pour le mieux ou presque, jusqu'au jour où il tue l'oncle d'une jeune fille...fille qui va réclamer l'aide du Patriarche afin de lancer une malédiction sur le tueur...mais la malediction n'est pas la bonne. Pire, pendant ce temps, un homme des plaines entre en ville, s'engage au service de l'arsenal, apprend tout ce qu'il faut savoir pour regagner son peuple afin de livrer bataille...à la ville...

Avis, Beaucoup de points négatifs, et peu de points positifs. En fait le seul point positif de l'histoire réside dans la magie...assez originale, basé principalement sur les malédictions, les théories malheureusement l'auteur est s'y confuse (oui c'est une femme), que ça en devient rapidement lourd. Concernant l'humour qui est censé y avoir, basta, enfin très peu, a peine un rictus de temps en temps...pourtant m'en faut peu pour rire mais là, niet. Bien, l'histoire des avocats, une aberration totale. Imaginez un peu le nombre de morts suite à de simples procès, car, mis a part les histoires de divorces, les combats ont lieu jusqu'à la mort! Je me demande comment ils font pour trouver autant de futurs avocats. Ensuite les descriptions des machines de guerre, des maniements, des tactiques de bataille ou encore de la 'magie' ou bien des duels sont très longues, brouillonnes et quasi incompréhensibles, du gros lourd donc. L'histoire quant à elle n'a rien d'originale. Histoire de vengeance assez complexe avec une histoire de bataille par dessus tout. Revenons à la bataille, très hachée, très brouillonne (oui encore une fois), et dont les habitants sont totalement décalés par rapport à la guerre, comme s'il ne se passait rien...Absurde. Peu de panique sauf quand...(mais n'en disons pas plus). De même, il y a un nombre effroyable d'incohérence. Et la fin est assez bizarre, on ne sait pas trop ce qui se passe car rêve et réalité se mélange. c'est peut être fait exprès mais mine de rien on reste perplexe à la lecture.
Passons aux personnages principaux. Pas mal au demeurant (dans le sens du nombre).
D'abord le héros, Loredan, qui est fort, puissant, pas forcément beau, un peu porté sur l'alcool, et qui oui reconnaissons le un tantinet est assez marrant. Un vieux soldat devenu avocat, loin de sa famille, haissant son frère aîné (encore une histoire idiote), ne cherchant point la gloire mais obligé d'être l'officier qui commandera la ville avant d'être destitué pour être remis en poste. Bref...c'est encore le meilleur perso du roman.
Alexius et Gramadius, sont les deux plus hautes autorités de l'école de magie si tant est qu'on peut appeler ça magie car comme dirait Alexius cela n'en est pas vraiment une. Quand Gramadius merdoit dans sa malédiction...et bien lui et le patriarche vont tenter de tout faire pour résoudre l'affaire, et ce en douce...pas gagné. Après ça, lors de la guerre ils n'ont aucun rôle véritablement intéressant...
ISeutz a la particularité d'être une fille spéciale, qui demande vengeance mais dont personne ne se rappelle le prénom, jusqu'à la révélation finale. De fait, l'auteur arrive très bien à nous faire ignorer son nom, à la faire passer pour distante, inexistante, invisible tout en parlant d'elle, notamment lorsqu'elle apprend le maniement de l'épée à l'école que Loredan ouvrira après sa démission en temps qu'avocat.
Athli, personne excentrique, sorte de secrétaire (clerc de loredan), elle à un rôle ambigu entre amitié, amour avec son patron. du moins amour dans un sens, car du côté de Loredan on n'en sait pas plus. Athli est surement amoureuse sans qu'on ne le sache réellement, elle n'a pas un grand rôle mais est toujours là quand il faut...
Venmart et Vetriz (quelque soit les noms l'écriture s'en rapproche), sont frère et soeur, et la fille à une qualité exceptionnelle, une sorte de don de sorcellerie. Toujours rieuse, toujours à poser maintes questions, elle se lie d'amitié avec la clerc tout en essayant de parler avec Loredan qui la rejette aisément. Vetriz va apprendre à développer ses'dons' avec l'aide de Gramadius...Venmart lui à un rôle plus terre à terre, grognant marchand jusqu'au plus profond de son être, il pense qu'à lui, au fric et à sa soeur...
Les méchants; Gorgas Loredan qui apparait tard à le rôle parfait du méchant. Traître, sournois, ambitieux...
Temrai, fils de chef de clan qui apprend à construire des machines de guierre est plus ambigu car tantôt il veut se venger, en prenant la tête de son armée pour détruire la ville, tout en ne voulant pas le faire. durant la guerre, il va hésiter longuement mais ce sera la vengeance personnelle qui gagnera au détriment de ses troupes. Au départ, horrifié de ce qu'il a commit il va toutefois rapidement oublié cela pour prendre la ville d'assaut. Sa vengeance personnelle n''est autre que...loredan.
Tout repose donc sur Loredan.
Et chaque perso a l'impression d'être manipulé...
Et chaque perso à souvent la migraine terrible...et des rêves hyper réalistes.
Alors au final, ce roman n'est pas exceptionnel, trop lourd, long a lire...
Ceci dit, on verra le T2
Note: 7/20

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker 28990110
Le Sciuridé
Le Sciuridé
Admin

Messages : 2246
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 35

https://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker Empty Le Ventre de l'Arc (la trilogie Loredan2)-K.J Parker

Message  Le Sciuridé Ven 21 Oct - 8:22

Genre,; fantasy
Résumé; deux ans après la chute de Perimadeias, Bardas s'installe sur une île avec un jeune garçon et y construit des arcs. mais c'est sans compter sur les situations politiques entre deux pays. Scona et sa Banque dirigée par...Niessan, soeur de bardas, dont l'armée est contrôlée par...Gorgas...Et Shestel et sa Fondation. Fondation et Banque ont une longue dette de sang entre eux...et la guerre est imminente.
Avis, au delà de ce résumé, il n'y a aucune réelle histoire. D'ailleurs même la guerre n'est qu'un prétexte pour construire ce roman. Après ça, Bardas prend un rôle secondaire, Vertrix, Vernart, Athlis et même Alexius prennent un rôle vraiment secondaire au détriment d'officiers stupides, idiots et trop intellectuels qui ne finiront pas le roman. Si Bardas passe au rôle secondaire, on a tout de même le droit à deux nouveaux personnages principaux. Gorgas, personnage le plus intéressant finalement car il a une certaine bonté d'âme derrière un air barbare. Il essaye de calmer le jeu, tente de sauver des gens et veut même se réconcileir avec Bardas! et c'st plutôt Bardas qui a le mauvais rôle dans cet ouvrage. Quant à Niessan qui croit savoir développer la magie avec l'aide de Gannadius, elle est autoritaire, machiavélique et maligne! Mais au final elle est assez lâche...Bref après cela, nous avons toujours droit a la tentative de réalisme qui s'écrase pitoyablement. Les descriptions sont moins nombreuses, mais en revanche nous avons droit à tout un tas d'explications sur le fonctionnement, la fabrication et l'utilisation des arcs. Je ne dis pas que c'est pas intéressant mais ça devient très chiant, pénible et souvent très futiles. Les plans se bataille sont assez intéressant mais on relève certaines incohérences...Pourtant, relevant le tout, la fin, est pleines de rebondissements. J'oubliais la nièce de Bardas qui veut toujours le tuer mais qui elle aussi a un rôle secondaire, voir pire. Entre folie et intelligence on se demande bien ce qu'elle nous fera dans le 3eme et dernier volume.
Note, 10/20

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker 29007910
Le Sciuridé
Le Sciuridé
Admin

Messages : 2246
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 35

https://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker Empty La forge des épreuves (la trilogie loredan 3)-K.J Parker

Message  Le Sciuridé Ven 21 Oct - 8:24

Genre,; fantasy
Résumé; Bardas Loredan rejoint l'Empire afin d'affronter Temrai, de conquérir ces terres...Pendant ce temps, Gorgas Loredan décide de tout faire pour s'allier avec l'Empire également, tandis que sur Ile, les Auzeil, Ahtli et Eseutz cherchent un moyen de rester neutre tout en profitant de la guerre pour vendre un maximum.
Avis, enfin le 3eme et fort heureusement le dernier volume. Peut etre le meilleur, difficile a dire avec le second. Là encore la guerre sera présente et l'histoire pathétique et inutile, avec son lot de politiques, de marchandages de commerces qui gavent royalement...fort heureusement il y a moins de descriptions techniques. Bardas et Gorgas sont toujours a couteau tiré, et Gorgas veut toujours retrouver l'amitié de sa famille et fera tout pour, y compris...vendre son nouveau royaume, son pays natal dont il a pris le contrôle. Qu'on le veuille ou non, Gorgas sera finalement l'individu le plus intéressant (et le plus minable accessoirement), tandis que Bardas n'aura plus guère de rôle que la guerre et encore la guerre ainsi que la prise de commandement des soldats impériaux. Ensuite, on a toujours droit aux rêves réalités qui embrouillent toujours un peu, mais au moins les deux protagonistes, Alexius et Gannadius ne sont plus de ce monde, bien que capable, encore de parler. Entre folie et rêve, l'affaire est dure à décrire et ce qui était une bonne idée à l'origine sera finalement naze, pas assez approfondi.
La fin maintenant. Temrai vous voyez déjà le sort. Une fin triste et pitoyable. Bardas et Gorgas ensemble...Oui mais...comment? Ah ah, non sérieusement je vais vous le dire car cette trilogie ne vaut pas le coup. Une fin en queue de poisson pour les deux protagonistes. ISeutz va mourir des mains de Bardas et oui, alors qu'elle avait l'occas de le buter mais non toujours en train de blablater...Niessa va mourir aussi mais ça on n'en saura guère plus. Athli va disparaitre a la fin donc on ne saura jamais si elle était ou non réellement amoureuse de Bardas. Pour Vertriz...là encore on ne sait pas trop...mais aucune rivalité elle va être décapitée. De même que son frère et...Eseutz nouveau personnage un peu excentrique. Bref...l'auteur a tenu a se débarrasser de ses héros pour la fin.

Bien, conclusion sur la trilogie avec en gros titre; a éviter. Aucun intérêt dans ces romans de fantasy sont la magie n'est guère présente que dans un semblant de. Chaque roman a pour motif la guerre. pas compliqué donc. La malédiction des Loredan ressemble aux histoires grecques...donc autant lire Oedipe et cie...beaucoup mieux. Peu de passage trash, gore, les batailles sont surtout vu dans l'ensemble, résumé succinct, rarement en première loge, Trop de descriptions qui auraient pu être intéressantes si ce n'est la lourdeur et assurément un copié collé de document lu et remixé à la mode roman première personne ou troisième personne. Bref a zapper.
Note du 3eme volume; 9/20
Note total (humfff) 8/20

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker 29024410
Le Sciuridé
Le Sciuridé
Admin

Messages : 2246
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 35

https://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker Empty Re: Les couleurs de l'acier (la trilogie Loredan1) -K.J Parker

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum