Nos bons voisins les lutins (nains, elfes, lutins, gnomes, kobolds et compagnie) de Claude Lecouteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos bons voisins les lutins (nains, elfes, lutins, gnomes, kobolds et compagnie) de Claude Lecouteux

Message  Le Sciuridé le Mar 31 Juil - 20:14

Genre; recueils de nouvelles
Résumé,"Il était une fois des créatures fantastiques sur lesquelles on croit tout savoir, et même si elles portent bien des noms, on les appelle les nains. Ils ont inspiré non seulement les écrivains comme Hermann Hesse ou Charles Nodier auquel nous devons Trilby ou le lutin d’Argail, mais aussi des poètes et des compositeurs. Pour tout un chacun ce nom évoque les homoncules qui recueillent Blanche-Neige ou encore ces statuettes que l’on aperçoit dans les jardins. Malgré des études érudites, ces individus sont encore nimbés de mystère. Les contes et légendes rapportant leurs faits et gestes ont plus accrédités des stéréotypes que dévoilé leur véritable nature. Bref, les nains forment un ensemble d’une complexité redoutable, eux dont la pérennité est des plus étonnantes, et l’image que nous avons d’eux est issue d’une longue tradition dont nous tenterons de cerner les contours.
Le vocable « nain » est un terme générique qui recouvre des êtres formant quatre groupes distincts : les génies domestiques, les génies de la nature, les esprits tapageurs et les nains proprement dits. Au fil des siècles, ces groupes se sont confondus et leur spécificité respective s’est estompée.
Pour cette anthologie, nous avons essentiellement retenu des récits de croyance et, pour bien les distinguer de la littérature, des contes et légendes empruntés à divers pays. Le lecteur pourra constater combien la facture est différente, notamment en comparant certaines narrations avec leur adaptation littéraire que nous transcrivons lorsque cela est possible. La majeure partie des textes provient du monde germanique, de recueils inconnus en France parce que jamais traduits et souvent rédigés en dialecte local. Le classement en chapitre est destiné à procurer une vue d’ensemble des traditions, mais il est évident que chaque texte relève de plusieurs chapitres, selon le thème principal retenu.
Cet ensemble de textes confrontera le lecteur à des motifs rares, voire inconnus ici. Qui sait que les nains ne peuvent venir à la surface du sol que quelques jours par an ?, que la perte de leur bonnet ou d’une chaussure les prive de sommeil ?, que les objets sacrés les fixent sur place ? Ces récits au bois dormant méritent de sortir de leur léthargie séculaire.
" (4emede couverture)
Avis, c'est beaucoup de blabla pour ce qui sera en réalité un simple recueil de récit. Bien sur, il y a la recherche, les traductions, les textes provenant principalement du nord, de la germanie et ainsi de suite, mais également de France, Alsace et Haute Savoie et ce aux travers les siècles. Au final, ce sont des nouvelles, plus ou moins longues, certaines très courtes d'autres horriblement longues qui nous éclairent si peu sur ces créatures. En fait, il est évident qu'il n'y a pas grand chose a découvrir, mais selon certains pays, les rôles des créatures varient...Ceci dit on notera tout de même qu'au final il ne faut pas emmerder les nains lutins et autres...L'introduction est sympathique, mais là encore, c'est un travail basique, un peu de temps suffit, aucune conclusion (ce qui est fort regrettable je dirai), quelques illustrations (mouep, sympas mais pas forcément appropriées), et les textes sont classés par 'chapitres' mais là, je rejoins l'auteur pour dire qu'il n'est guère évident de placer telle nouvelle dans telle catégorie, car certaines pourraient aller dans plusieurs. Accessoirement, certaines nouvelles se ressemblent ce qui montrent que les contes se baladent aux travers les régions et peuvent varier, changer plus ou moins légèrement...Si les nouvelles sont 'différentes' elles n'en demeurent pas moins hyper ressemblantes et sans aucune originalité. Passé les premières on a l'impression de relire la même chose, et ce jusqu'au 'chapitre' suivant...Bien entendu, il y a là maintes nouvelles rassemblées, retrouvées si ce n'est inédites...cependant, l'ouvrage déçoit un tantinet. Reste que certaines nouvelles sont amusantes et si certains écrits sont lourds (traduction oblige), ce sont de petits contes que l'on peut raconter éventuellement aux enfants ou lire le soir au coin du feu (ou dans la conjoncture actuelle dehors auprès d'un brasero de clochard).
Ah, j'oubliais, l'auteur ponctue ses récits d'anecdotes, qui ne sont pas toutes forcément utiles, certaines le sont quand même, mais bon, généralement il s'agit de...voir tel ouvrage (évidemment dans une langue étrangère^^), j'aurai également pu classer ce documentaire/anthologique, dans Médieval Pur ou fantasy mais...voila^^
Note,13/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum