La Purge de Kallidus de gav Thorpe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Purge de Kallidus de gav Thorpe

Message  Le Sciuridé le Dim 20 Mai - 13:19

Genre, SF dans l'univers de warhammer 40 000
Résumé; quand Ghazghull tente de s'emparer d'une mine des hommes, il rencontre un confrère de l'armée des Bad Moon qui lui propose un deal...C'est sur Kallidus que Ghazgull et son armée se retrouve pou s'emparer de l'île...mais c'est sans compter sur les Dark Angel, qui, en sous effectif, auront fort à faire...
Avis, quelque temps déjà que je n'avais pas lu un récit de Warhammer (40 000 en occurrence) , j'étais resté sur une bonne note sur les derniers et donc c'est avec une certaine envie que j'ai entamé ce tome ci. Sachant qu'en plus deux nouveaux romans de la série des fantômes de Gaunt sont de sortis, ça va être un retour à la SF pur et dur...Mais passons...En fait on déchante assez vite...
L'entrée en matière est assez intéressante et pourtant très brouillonne, hachée, (même si le prologue concerne les orks avec leur magnifique langage), le récit est fort mal écrit...Puis du chapitre un au dernier, on ne parlera que des humains via des chapitres baptisés La Geste de...et enfin l'épilogue concernera les Orks et accessoirement une explication (fort futile)
Au programme des Gestes, nous avons un chapelain Dark Angel, un Scout Dark Angel et le commandant Dark Angel et en final un homme...ah j'oubliais aussi un apothicaire (quid, quel intérêt dans le récit? aucun si ce 'nest quelques explications sur ls glandes, la récupération de celle-ci sur les marines mort...mais bon quand on lit les romans de 40k, on est déja au courant, merci). En gros, massacre et héroisme...et sacrifice^^
L'intérêt de ce roman aurait pu être décuplé si on avait, enfin su, pourquoi les orks étaient venus sur place. Au demeurant, je spoil donc passez le chemin, on n'en saura guère pluss.
La Geste du soldat humain sera la plus palpitante et la plus prenante, honnêtement, c'est la meilleure...faut dire aussi que le récit Space Mairne vs Ork est hyper cliché/courant dans cet univers. Voir humain vs Ork..Accessoirement dans ces romans dédié aux Space Marine (donc évidemment il est normal d'en parler), nous avons toujours droit à des photos/dessins des Space Maine, de véhicules voir de cartes tactiques...Dans ce récit-ci non seulement c'est moche mais c'est mal foutu...et en très peu de quantité...en couleur certes mais...berk...
Enfin le dernier chapitre après l'épilogue et nommé Ordre de Bataille ne sert a rien...il aurait servit en cas de rapport de bataille ou, accessoirement de petit rappel pour soit quand on confectionne son propre chapitre mais c'est très enfantin, très succinct, je veux dire, ça m'arrive de faire ce genre d'écrit...mais je le met de côté en rappel...et puis j'oublie tellement ça me semble enfantin^^...Enfin nous avons droit à la description de l'armée dark Angel avec le QG, le Qg additionnel, les Blindés, les troupes, avec le nom de chaque escouade, bref, c'est sympa m'enfin on s'en fou un peu (sauf rapport de bataille)
Chaque geste puisqu'on va en parler forcément, s'attarde sur un perso. Le chapelain donc, puis, le scout, puis le chapelain, puis le scout, puis l'apothicaire etc...jusqu'à l'épisode final...C'est sensiblement la même chose a chaque fois...Oh il y a des particularités. Ainsi le chapelain joue sur la psychologie, se bat avec pas mal de maîtrise et cie, vérifie que les Space Marine soient toujours efficaces physiquement comme mentalement, toujours prêt à rabrouer (d'ailleurs avec leur idéologie, les SPace Marine m'agacent), et son arme favorite le Crozius fait maints cadavres dans les rangs ennemis...Héroique, consciencieux, toujours alerte...il dirige...
Si on parle du Scout nous sommes alors en mode ibfiltration, éclaireur...hum...il y a quand même des incohérences...De temps en temps, ils font un tel boucan qu'il est étonnant que pas plus d'orks ne rappliquent, et en plus certains avancent en motos...ouii bien sur...mais j'aime assez les scouts et comme je le pensais récemment, il est dommage qu'ils soient clonés sur les figurines sinon jme serais fait un bonne trentaine de scouts pour le fun...
Nestor est l'archétype du personnage futile...oh il est médoc, soigne, fait des comparaisons humaines/Space Marine, nous(re) apprends des choses sur les Spaces Marines m'enfin, il n'aura qu'une geste pour lui et encore...une geste...c'est un bien grand mot...
Belial est plus fin psychologiquement et doute...sans douter...oui c'est paradoxal...il officie le tout, doit trouver des plans, des stratagèmes et au final on se dira...tout ça pour ça????mais Boreas est un fin tacticien, il écoute, est patient et sait se battre à merveille, bref un commandant Sm quoi...
En conclusion nous avons...l'humain Tauno qui est le personnage le plus intéressant tant psychologiquement que pendant les batailles.C'est l'archétype de l'humain faible mais qui va se secouer les couilles pour combattre...en gros, il est tantôt lâche tantôt un héros...et pour une fois la fin ne sera pas celle dédié aux humains dans ce genre de récit (je vous aide hein).
Ceci dit au final, je ne conseilles guère ce roman...action certes mais guère d'intérêt, l'histoire qui commence pourrait être palpitante mais vu que l'auteur ne s'y attarde plus dès le premier chapitre et ce, jusqu'à la fin, ma foi...bye bye. La question en suspend est; mais que voulait Ghazghull???et ses alliés? (notez que j'ai peut être zappé ce qu'il voulait a part des d'dakka (oui)
Note; 9/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum