La tour des maléfices de DavidEddings (chant 4 de la belgariade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tour des maléfices de DavidEddings (chant 4 de la belgariade)

Message  Le Sciuridé le Sam 7 Jan - 8:08

Genre, fantasy/humour
Résumé; L'Orbe d'Aldur retrouvé, récupéré, le groupe retourne à Riva où il va être couronné Roi et la princesse Ce Nedra deviendra sa Reine...au grand détriment des deux (plus ou moins). Mais après la cérémonie d'adoubement, Garion, Belgarath et Silk prennent la fuite...Garion veut affronter seul à seul Torak qui se réveille. Il veut éviter une terrible guerre. Son choix est judicieux, hélas, pendant ce temps, l'armée ennemie est deja aux frontières, regroupant 4millions de soldats...Par hasard, Ce Nedra, furieuse d'avoir été abandonnée, apprend cela et décide de se la jouer Jeanne D'arc...et la voila qui va tenter de réunir sous ses ordres plusieurs pays dont...celui de son père...Les choses ne sont pas évidentes mais Polgara est là.
Avis; si ce 4eme tome ne laisse guère de place à l'action, l'humour est plus présent déjà, et des rebondissements s'enchaînent rapidement. La politique aussi. Quand je pense que j'avais écris un roman où l'ennemi se comptait à 1million et qu'on me disait, non c'est trop...alors 4millions!!! Mais qu'importe. On retrouve Lelldorin aussi toujours aussi insouciant ayant épousé (sur le papier) une jeune femme, médecin...mais aussi insouciante et il faut dire qu'un passage entre ce jeune couple est à lire, vraiment amusant, cynique et totalement décalé...Ce'Nedra s'assagit mais n'en reste pas moins une petite princesse qui en fait voir des vertes et des pas mûres...Ce personnage évolue donc, contrairement aux autres. Durnik, Barak (bien que père), Polgara, Belgarath, Barak ou encore Garion n'évoluent guère...même en temps que Roi, Gaion n'a pas une grande portée, reste égal à lui même...On en apprend plus sur Belgaratah en revanche, et un nouveau pouvoir voit le jour (enfin un sort).
Ajouté à l'effet comique, l'histoire aventureuse reste assez sérieuse, Eddings parvenant toujours à savoir faire la pat des deux, et à les mêler judicieusement quand il le faut. Le côté humain, sentimental, est un peu plus présent. A propos de Silk notamment, on en apprend un peu plus sur lui aussi. Une nouvelle race également apparait...Le cliché des monstres en prend un coup dans ce passage ce qui n'est pas plus mal. Un bon petit passage en tout cas.
Malgré tout, une certaine lassitude envahit. Il faut dire que les événements ne passent pas assez vite malgré un très bon récit. C'est juste qu'au final, ce 4eme tome aurait pu aisément être scindé en 2 ou 3...
D'ailleurs la Tour des Maléfices on repassera...
Note;: 17/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1876
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum