La Chute de Damnos de Nick Kyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Chute de Damnos de Nick Kyme

Message  Le Sciuridé le Sam 26 Nov - 23:06

Genre; Sf dans l'univers de warhammer 40 000
Résumé; lors d'un forage, une équipe de mineurs réveillent une armée endormie depuis des éons...les Nécrons se lèvent...prêt à éradiquer l’humanité, mais l'appel ultime de la planète atteint la Deuxième Compagnie des Ultramarine avec à leur tête le célèbre Sicarius...

Avis; et bien là nous avons du 40 000 tout cracher. Deux forces puissantes que sont les Ultramarines, le Chapitre le plus connu des Space Marine et les Nécrons...Pour les néophytes les nécrons ressemblent fortement à des squelettes en acier...ça pou les armées à pattes, pou le reste évidemment, ce sont des machines ressemblant pour certaines à des scarabées en métal...en fait, ce roman est basé principalement sur kla violence, le carnage, la mort et l'héroïsme tant au niveau Space Marine que de quelques Gardes impériaux...dont quatre personnages seront à l'honneur, le vice gouverneur (lâche etc bref le classique de la bourgeoisie...), un capitaine qui a perdu sa famille et qui a un bin de folie mais aps tant que ça finalement, courageux et loyal mais très pessimiste et deux héros, un homme et une femme, 'homme étant un mineur, qui va devenir une sorte de soldat émérite...et la nana ancienne soldat qui quant à elle va faire preuve de courage et d'héroïsme jusqu'au bout...Pour ces deux derniers, ils sont amis, ont assistés à l'éveil des nécrons...mais se sont vu séparés...et ce sera tout...à moins d'avoir loupé une page...Comme je voulais termine le roman ce soir et bien je suis un peu naze...et très fatigué...

Dans tous les cas on retourne donc aux Space Marine. Sicarius est un héros célèbre qui a même sa propre figurine...et son escorte...(que j'ai), sacré combattant, montrant preuve d'héroisme, de bravoue et de sens tactique extraordinaire et pourtant un tantinet suicidaire mais qu'importe, Courage et Honneur est la devise des Ultramarine. A l'honneur aussi Praxtor, Space Mairne un peu défaitiste et très basé sur la politique...vaillant certes mais bon...le but du roman est justement de faire développer la personnalité de ce personnage (du moins l'impression que j'en ai)...Et puis il y Scipio, qui va rencontrer la femme de la Garde...et qui va l'aider, respectant son courage et sa détermination et pourtant il sera une belle ordure...

A contrario, haineux, fier, orgueilleux, Iulus voit d'un mauvais oeil les humains et pourtant quand il va recontrer l'homme, il va changer d'avis et c'est presque une amitié qui va naître entre les deux...hum...hommes...

Quant au Nécron nous avons accès à toute l'armée existante en terme de figurine, les Dépeceurs (sortes de guerriers devenus goules, qui sont en fait mal formé ou plutôt mal formaté), les guerriers nécrons; l'élite, leur sorte de magicien, les nuées de scarabées, les destroyers et les monolithes

Rien de tel en effet que la sortie de l'armée nécron en fig. pour nous pondre (ou traduire) ce roman...c'est dans le but commercial mais qu'importe au demeurant ça ma donné envie de me mettre à monter une armée de nécrons...(bon j'en avais déjà acheté avant la sortie du livre), et d'ailleurs à ce propos, ça se sent qu'en angleterre le roman a été publié bien avant la nouvelle sortie, car on ne parle pas des nouveaux véhicules de guerre des nécrons...les Arches par exemple...Ceci dit nous avons droit à 'larme ultime de ces squelettes en acier, les pylones (que Forge Wolrd, sous filiale de Games Workshop, commercialise a un prix exorbitant m'enfin c'est une pièce rare en résine tout ça)

Au final, tant au niveau psychologie des personnages, car bien qu'au sein des forces SM les amitiés sont celles de frères d'armes, l'on sent de temps en temps des tensions...et dans ce roman cela est visible au niveau de deux personnages, iulus et Scipio...suite à une bataille et c'est dans quelques flash backs palpitants que l'on en connait les raisons...mais la fin ...et bien on n'en entends plus parler...et je reprends ma phrase du début, tant niveau ambiance, combat et héroisme, le roman respecte l'univers sanglant et barbare de Warhammer 40 000.Et en plus suspens et rebondissements sont à l'oeuvre...et le récit est prenant...

Note; 18/20

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum