Potens- Ingrid Desjours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Potens- Ingrid Desjours

Message  Le Sciuridé le Ven 21 Oct - 13:42

Genre; thriller psychologique
Résumé, Psychologue mal dans sa peau à cause d'une vieille histoire, mais extrêmement douée, Garance Hermosa intègre un club pou surdoué afin d'aider un ami a enquêter sur la mort horrible d'une femme...A elle de savoir qui joue avec qui et ainsi de suite, mais la tâche est plus compliquée que prévue, manipulations, chantages, faux semblants et elle doit combattre ses propres démons...sans compter que ce commissaire qu'elle aide, elle l'aime et ...voit une autre femme.

Avis; soyons honnête, si l'écriture est belle, l'histoire bien menée et la conclusion pas mal du tout, il manque d'un certain suspens. De fait, on a une trop grande impression de 'on sait qui est le coupable' et malgré les rebondissements divers et variés et bien ça ne marque pas. Oh oui il faut reconnaître qu'il y a des surprises, et que les manipulations sont pas mal menés mais certaines sont trop grosses je trouve, ceci dit, la fin comme je disais relève le roman, ainsi que l'écriture.Une partie de la fin est toutefois originale Smile
Les héros aussi changent du commun des mortels. Déjà l'héroïne psy...qui elle même à des problèmes bon jusque là du grand classique. La raison déjà est tout autre original et assez bien mené et là on peut dire que 'l auteur a su mettre de l'ambiance. Évidemment, il y a la romance peu originale mais l'auteur saura changé cela, et vous verrez comment je ne vais pas cassez l'envie de lire non plus e tout dévoiler.
Le personnage du commissaire est intéressant mais sans plus, on ne s'attarde guère sur lui, on sait qu'il est amoureux de l'héroine mais qu'il sort avec une autre femme et pour cause et d'ailleurs il a bien raison. Personnellement je trouve l'héroine péteuse et salope...
Enfin nous avons 3 personnages autres. Celui qu'on accuse du meurtre, Jeremie Taudel, assez spécial, timide mais très fin très malin...son beau fils...a fond dans les jeux vidéos mais là, je trouve que l(auteur fait du trop cliché...enfin ça reste a voir pour les autres lecteurs...Et enfin Emeric Baloisseau un nom du stymle qui va craquer petit à petit, parano, mais malin, lui aussi a de quoi faire jaser.
Potens commence toutefois sur les chapeaux de roue. La narration à la première personne, la folie, le meurtre tout ça est génial et lance directement le lecteur. Ce genre de passage de la folie humaine aurait du être, a mon gout, être plus souvent utilisé.
Quand au club en soit, Potens, il est spécial, demeuré et totalement futile surtout pour des surdoués une perte de temps mùais cercle assez intime. On ne sait pourquoi l'auteur nous balance a un moment un classique ouai il a des amis dans les hautes sphères, la justice, les ministères...mais au final ça n'apporte rien...c'est surement pour accentuer une envie de croire que l'histoire va au dela d'un crime crapuleux...raté, dommage...
Comment je vous gâche tout???? meuh nan il y a des moments sympas...et amusants même^^
Note; 16/20 (je note pas sévèrement après tout c'est une bonne oeuvre, une bonne distraction, un roman de plage ou de train)

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1874
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum