Le Roman de la Rose-Guillaume de Lorris et Jean de Meun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Roman de la Rose-Guillaume de Lorris et Jean de Meun

Message  Le Sciuridé le Ven 21 Oct - 8:27

Genre, romantisme moyen ageux et critique de la société
Résumé,; Il a fait un songe et il nous le révèle...(je peux difficilement faire plus)
Avis, Commençons par Il, en soit c'est le narrateur qui nous décrit son rêve...un rêve qui dure quand même sur plus de 200pages,rêve dont il se rappelle tout de A a Z de la simple description aux paroles et discours les plus extraordinaires qui durent parfois sur plusieurs pages...c'est fortiche. Qu'on se rappelle d'un songe, soit, mais là. Enfin au delà de ces informations c'est que ce roman est l'un des premier du moyen page, commencé par de Lorris qui a abandonné et reprit par de Meun. Si lorris était principalement axé sur le mélodrame niais, mièvre, romantisme pur et étrange avec un léger brin de remarques sur la société, de Meun, lui, n'hésite pas a aller plus loin...Mojns axé sur le romantisme il va surtout critiquer la société, et tout y passe. Les femmes s'en prennent plein la gueule, les mecs moins (et je ne pense pas que ce soit parce que ce sont des hommes qui ont écris, car il n'hésite pas à les critiquer ouvertement), et on ne peut qu'être d'accord a 90% avec lui (ou eux). de la femme aux riches en passant par l'avare, tout y passe donc. Dans un axé d'égocentrisme, de Meun n'hésite pas non plus à se citer comme l'un des futurs écrivains de ce songe^^, tout en citant son camarade et prédécesseur de Lorris. Sympa de sa part mais un peu ridicule.
On notera tout de même que les descriptions sont magnifiques, fluide, le romantisme y est visible, les personnages sont loufoques tout en étant réalistes (bien que le passage concernant Nature soit légèrement hors sujet sauf sur la fin). Oui, donc les personnages n'"ont pas de noms. Ils s'appellent Amour, Bel Accueil, Ami, Venus, Nature, Danger et ainsi de suite. Et certains de ces personnages tel Raison sont fort intéressant. Tous sont décrits, physiquement, psychologiquement, leur lieu de vie, des fois leur naissance et leur descendance; et certains ont un premier rôle comme Danger, Bel Accueil...certains sont secondaires, certains rejoindront le héros, ou pas.
Passage absurde; la construction d'un château pour emprisonner Bel Accueil. En quelques secondes a peine. La guerre elle-même qui aura lieu ne sera que guère citée, à peine visible, le tout étant vu par les discours des personnages, et assez peu de scènes de combats, très peu d'effet trash.
Beaucoup de lyrisme donc, et des fois ridicules mais principalement de longs discours sur la société. La remarque qui en émerge est la suivante, elle ressemble fortement à la notre^^. Dans tous les domaines. Nature et Raison citeront maints exemples qui ne sont pas forcément intéressants (et surtout connus) dans l'histoire afin d'appuyer leur argument...
Et tout ça pour que le héros parviennent a baiser et cueillir sa...rose.
Roman troublant, intéressant, lyrique, amusant mais très fluide et bien écrit comme il s'en fait peu.
Note 18/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1874
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum