Tamara -Eeva Kilpi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tamara -Eeva Kilpi

Message  Le Sciuridé le Ven 21 Oct - 7:50

Genre, érotisme/psychologie/drame
Résumé; Tamara vit avec un ancien amant devenu impuissant suite à un accident de voiture. afin de combler ses vides sexuelles, elle n'hésite pas a aller voir des gens divers et variés, narrant ensuite ses 'exploits' à son amant qui écoute attentivement...car a défaut de pouvoir faire quoique ce soit, l'extase mental qu'il a des scènes narrées lui permet de jouir (en quelque sorte). Seulement voila, le chemin de Tamara, croisant souvent des névrosés, des gens bizarres, va croiser celui de Mauri, être marié, avec deux dobermans...Alors, Tamara devient plus distante, l'amour envahit sa vie au détriment de son amant impuissant qui comprendra peut être certaines choses qu'il n'a jamais réellement considérés jusque là...Ainsi la jalousie va envahir petit à petit sa petite vie.
Avis, première note; ce roman est censé être l'un des premiers romans érotiques finlandais, mais n'en déplaise au puritain, guère de soucis, il n'y a que des scènes relativement softs, assez peu au demeurant, et quand bien même des successions de métaphores plutôt intéressantes. Ainsi la vie des protagonistes se jouent presque a mi clos. Entre un amant qui puisqu'impuissant laisse sans soucis aucun son amante aller voir ailleurs et se laisser ensuite conter les aventures de A a Z, essayant de s'imaginer a la fois le bonhomme, les scènes etc, une Tamara aussi saugrenue qu'excentrique, qui va découvrir l'amour alors que son ex amant apprendra le mot jalousie, et enfin ce fameux Mauri dont on ne sait au final presque rien mais qu'on aura tendance à décréter d'ordure, et enfin un aiguiseur de couteaux, lecteur à ses heures perdu dénommé Frans qui finalement permettra a l'amant d'ouvrir les yeux sur sa condition, nous avons à faire à personnages étranges. Faut dire qu'au final, je peux qualifier (avis perso bien sur) chacun d'eux d'un adjectif péjoratif. Le héros bien qu'impuissant dont on pourrait avoir pitié, n'est en fait qu'un égoiste (bien que tendre est aimant), la femme est une salope tout simplement (scuez mesdames, mais celle de ce roman en tout cas me laisse cette impression et je suis ravi des malheurs qu'elle subit, et encore...), Mauri est une ordure de première catégorie, et lâche en plus^^, et enfin Frans est peut être , au final, le meilleur homme de l'histoire; bien que ce soit un pauvre loqueteux, il n'est pas sans ignorance. a ce propos, Tamara comme son amant ne sont ni dépourvus d'imaginations, ni de métaphores, ni de dialogues aussi étranges que farfelus parsemés de temps à autre par des piques sauvages...L'amour vient casser une sorte de rituel établi dans ce drôle de couple (qui n'en est pas un mais Tamara aime vivre, dormir, se blottir dans les bras de son amant impuissant et lui l'adore c'est clair et net). Mais Tamara se rendra forcément compte que finalement, si elle souffre de cet amour qu'elle déteste, (qui en plus, c'est une femme assez paradoxale, entre le fait qu'elle déteste la vie de famille et pourtant, elle reve avec plaisir d'être enceinte...), son ex amant lui est cher, et pas uniquement pour se faire consoler, pour parler, non, elle va découvrir qu'elle y tient bien plus...Un roman assez intéressant, à lire...
Note; 15/20

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum