Chambre Noire -Johan Bargum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chambre Noire -Johan Bargum

Message  Le Sciuridé le Jeu 20 Oct - 19:54

Genre: Journal intime
Résumé, Un photographe est appelé par son patron pour prendre en photo un cadavre dans une chambre, en douce. Sur place, le photographe se rend brutalement compte qu'il a des scrupules, que le corps n'est pas un objet que c'est peut être un meurtre....Il refuse alors de donner les photos à son patron et décide de mener une sorte de demie enquête. Mais au fur et à mesure que le temps passe, l'affaire n'est peut être pas si claire que cela et sa route va croiser d'étranges personnages. De plus, sa propre vie part à vau l'eau, divorcé, vivant avec sa fille, s'occupant de sa grand mère, sa vie est assez mouvementée.

Avis; Ce roman a un but principal au final, c'est de montrer la solitude que les personnes âgées peuvent ressentir, leur vie au quotidien, leur état pouvant empirer, leur mauvaise foi de temps en temps évidente, les contradictions, bref tout un système de génération où l'on a des instituts pour s'en occuper mais qu'au final, cela n'empêche pas d'autres personnes de vouloir rester chez elles, au grand détriment, parfois, des enfants. Pour pousser un peu plus le roman, l'auteur décide de faire en sorte que les états d'âmes du photographe toujours amoureux de son ancienne femme et de son ex (amante), que ses troubles, ses pensées, divergentes, défilent devant nos yeux pour mener une intrigue assez policière qui n'aura pour ainsi dire qu'une fin toute trouvée, classique. Evidemment, en temps que journal intime nous avons droit à beaucoup de choses, comme ses regrets de son amante mannequin qui l'a quitté, mais aussi de son épouse, passages entrecoupés par l'intrigue policière et l'histoire de sa grand mère ainsi que quelques discussions avec sa fille. Comme souvent dans les histoires nordiques, c'est assez sombre, glauque même et le personnage avoue même qu'il se bourre la gueule...ça devient une habitude dans le nord. Le personnage principal est donc un individu normal qui se découvre une sensibilité, à une vie basique. son patron est à double jeu, dans la mesure où il est tantôt l'ami du héros quand ça l'arrange, tantôt son patron pur et dur que le héros aimerait voir claquer, mais une amitié les lie pourtant bel et bien et puis d'une certaine manière, il couvre son photographe alors...La grand mère offre le passage de solitude des personnes âgées (ajoutant ainsi au thème du roman avec l'intrigue de cet étrange cadavre) et c'est assez amusant vu de l'extérieur, mais vu de l'"intérieur beaucoup moins.
Bon sinon y a pas grand chose d'autre à dire. Peut être pas si passionnant que cela, mais ça se laisse lire et c'est assez bien écrit.
Note; 15/20

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1892
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum