L'autopsie de Satan -Luis de la Higuera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'autopsie de Satan -Luis de la Higuera

Message  Le Sciuridé le Jeu 20 Oct - 16:39

Genre; thriller
Résumé; en 1655, la découverte d'un étrange et géant squelette va bouleverser une petite ville tranquille. Au même moment l'étrange apparition d'une créature tuant des moutons et des êtres provoquent des polémiques...Donatelli, un cardinal qui s'apprête à devenir nouveau pape si son rival abandonne, se rend alors sur place pour enquêter. Zenon, un savant médecin poursuivit par la police pour avoir fouiller des tombes arrive sur place au bon moment, retrouvant son ancien maître qui est en charge du squelette. Enfin, Agnes, une mystérieuse jeune fille, très belle, les guidera dans leur enquête.

Avis, un mélange entre la bête du Gévaudan et une enquête ce qui fut pour moi un mammouth découverte. Entre vérité, fiction et mystère voila ce que tente l'auteur. Il y décrit également avec plus ou moins de brio le schisme religion vs science, et Donatelli qui est également un homme de science, va tenter de trouver la vérité. Oui mais vérité et vérité, car l'apparition de ce squelette que le curé du village considère comme celui d'un Saint (sainte marthe), peut aider justement les villageois à reprendre espoir sur cette drôle de bestiole. Et Donatelli est le seul qui peut donner raison ou tort au curé. Sans parler des prophéties, menaces et autres qui planent sur les lieux. L'écriture et l'enquête sont longues, très longues à lire, et je vois en ce roman plus de lyrisme, de comédie que de réels sérieux. Evidemment la fin est originale et ce terminera mal pour quelques protagonistes alors qu'ils avaient raison, mais bon ça c'est la religion qui veut ça, surtout à l'époque. On ne verra qu'avec peine le jugement des deux coupables, (qui ne le sont pas), et beaucoup de débats sans réels arguments, même s'il est vrai que pour l'époque trouver une nouvelle bête...c'est pas facile. alors satan arrive tout de suite, démons, superstitions, pour ça l'auteur reste bien dans l'époque. Quand aux personnages ils sont tous sympathiques même si tous ont une tendance à vouloir toujours plus de pouvoirs. Leurs psychologique comme leurs caractères n'est pas réellement variables de l'un à l'autre, sauf deux femmes, Algedon (un nom dans le genre), vieille, moche, ridée, toujours à menacer tout et tout le monde et Agnes la belle bonne femme protégée du curé. Bref, un roman à oublier.
Note; 10/20

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1851
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum