Amadis de Gaule de Garci Rodriguez de Montalvo

Aller en bas

Amadis de Gaule de Garci Rodriguez de Montalvo

Message  Le Sciuridé le Dim 21 Oct - 8:16

Genre épopée héroïque à la Chrétien de Troye
Résumé; 4tomes. Pour l'heure tome 1 lu: où l'on découvre Amadis de Gaule et ses premiers exploits
Avis;  Amadis de Gaule est la Némesis d'un certain Cervantes...pour quelle raison au juste ce dénigrement de la chevalerie outre qu'en effet dans les temps où la parodie qu'est Don Quichotte est parue, ce code de l'honneur, ses serments de loyautés, de fidélités, de défendre la veuve et l'orphelin, d'aider les femmes en détresse n'étaient (si elles n'ont jamais été) plus d'actualité. Petite info; Amadis de Gaule date du  XVI eme siècle. Don Quichotte du XVII.
Ainsi donc en lisant ce premier tome, je me suis dis, je vais essayer de comprendre la raison d'une telle haine...
La réalité est assez frappante. Mais pas dans le bon sens;
Certes Amadis de Gaule se targue d'être un preux et pieux roman de chevalerie (peut-être pas le dernier), mais il se veut la continuité d'une tradition bien établie à la Chrétien de Troie, et tous ces romans qui sont parus au 12 13 14eme siècle, avec en plus  le Graal c'est à dire, qu'inévitablement, le côté naif, niais, le preux chevalier sauvant moult fois des dames en détresse(parfois de sacrés matrones ce qui change quand même assez des romans d'époque, par la quantité en fait des femmes qui ne sont pas si honnêtes que cela), mais c'est bien là le but de l'auteur à la base. Et au-delà de ce côté chevaleresque, c'est aussi le côté vieux françois qui est assez lourdingue à lire mais dès qu'on à compris le style de fonctionnement il ne faut plus chercher (pas trop en tout cas à comprendre), ça se lit assez bien malgré des mots d'origine' comme Cuida, ou Gentil (signifiant en réalité Noble), etc...et qui sont, rassurez-vous, traduits en annotations sur les côtés. En revanche ils ne sont pas traduits plusieurs fois, une fois que le mot apparait, il y a la traduction a côté et ensuite...s'il revient, vous n'y aurez plus droit.
C'est d'autant plus une traduction d'un écrivain espagnol donc alors autant dire que le boulot à du être ardu...mais si le rendu français (vieux françois) sonne assez bien, je ne sais pas ce que vaut l'original, par conclusion hypothétique je pense que Cervantes devait être jaloux de ce roman de 4tomes...  
Passons donc à ce tome 1.
Comme je l'ai dis, c'est l'origine de ce chevalier. Sa naissance. Comment il fait ses premières armes, surtout comment il devient Chevalier. Comment il affronte les premiers dangers. Ses plus ou moins compagnons d'armes. Ses frères. Son Amour (et oui dès le premier regard j'adore...lisez ça de manière blasé), mais le héros en question n'est pas non plus si imbattable que cela. et contrairement à maints autres livres du genre, il lui arrive maints petites embrouilles, se fait blesser, se fait capturer, se faire avoir par des femmes,  bref, le récit est développé, le personnage se développe tout autant, et évidemment, l'on ne saurait laisser un héros seul, apparait donc plusieurs autres personnages comme Galeor. Évidemment tout chevalier qu'on rencontre ou une majorité de chevalier qu'on affronte seront les meilleurs chevaliers du monde...mais ça on est habitué avec les autres romans Smile
Un des protagonistes est un peu du genre inutile. Je veux bien qu'il soit écuyer mais il ne sert vraiment pas à grand chose à part apporter une missive....Lors des conflits, il disparait subitement du texte...et ne réapparait qu'après coup...je veux bien qu'un écuyer n'ait pas un super rôle mais dans de grandes batailles il est quand même censé prendre part et aider son maître...
Question féérique, fantastique, magie? On peut dire qu'en effet on en a quelques uns. Mais Géant serait plutôt pris dans le sens de grand et costaud gaillard plus que géant à proprement parler. Les nains? Ils sont d'actualité mais évidemment ce sont des nains en petite personne, mais pour l'heure ils ne sont ni moches ni bossus, en revanche, ils sont majoritairement 'méchants'. Côté féerie un personnage assez surprenant apparait de temps en temps. Une femme Smile Le rôle? Pour l'heure elle est plus dans le registre d'une prophétesse, d'une divineresse qu'autre chose...
Les ennemis sont évidemment de vils adversaires.
Quelques combats sont parfois assez stupéfiants et durent pas mal de paragraphes, se voulant au plus près de la réalité.
Les dialogues sont généralement assez alambiqués et niais mais bon, CF les autres romans d'époque aussi.
Ici je posterai un par un (un par mois je pense), les tomes suivants.

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1987
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum