L'Appel du Néant

Aller en bas

L'Appel du Néant

Message  Le Sciuridé le Sam 18 Nov - 16:34

Genre, policier
Résumé; "Tueur en série...
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
... Terrorisme.
La victoire du Mal est-elle inéluctable ?
Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours." (4eme de couverture)
Avis; On notera le côté pompeux et prétentieux des désormais traditionnels résumés des livres de Chattam, d'habitude efficaces mais quand on prend l'habitude de lire ses livres, on notera toutefois que la même trame est de mise avec beaucoup de rebondissements il est vrai, une excellente ambiance, mais également une fin trop...classique, trop habituelle pour cet auteur (avis partagé par d'autres lecteurs du même auteur donc...jsuis pas le seul). Ce qui va me marquer en arquant un sourcil est, 'ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.' Perso j'aurai inverser jour et nuit mais bon. Alors, je me suis dis ça va finir très très mal...Mais...encore une fois difficile de faire une critique poussée sans spoiler ne serait-ce qu'un minimum. Le scénario est assez basique faisant passer ce thriller à du simple roman noir ou policier dans les cours actuels des choses avec toutes les dénonciations possibles et le côté moralisateur, les points de vues intelligents des protagonistes, les...débats théologiques...J'avoue avoir commencé par la postface de remerciements, qui montre à quel point ce livre fut long a être mis à jour, au jour, des années, avec les événements tragiques et ignobles que l'on a tous connus, plus ou moins proches, des attentats, on notera aussi qu'étrangement sur l'un des ouvrages du même auteur, le massacre dans un train, par exemple tout ça donne à réfléchir sur les auteurs de romans noirs...les auteurs donneraient-ils des idées aux cons? Souvent j'y ai songé...mais passons au livre en lui-même...
On retrouve donc la gendarme Ludivine Vancker, et ses potes du commissariat que sont Segnon. Les derniers événements, très glauques, noirs et morbides très classiques de Chattam étantr présents, on renoue avec le même sujet dans une activité fébrile et actuel qu'est le terrorisme. L'enquête débute par un banal...suicide, assassinat, d'un ancien drogués dealers devenus (arrive alors la DGSI), radicalisé. Mise en scène atroce, horrible, mais que veut-on leur dire ou leur cacher? Voila en gros la trame...qui va aller de plus en plus vite jusqu'au dénouement final...disons 'sympa' avec quelques petites incohérences de scénarios mais dont le point fort majeur réside pour l'auteur à expliqué, tout en dénonçant à coup de débat inter protagonistes, des mouvances religieuses, de qui est qui, des raisons du pourquoi, de nos chers islamistes, ou plutôt, des terroristes. Une sorte d'histoire...C'est aussi l'explication, et toujours dénonciation, pas surprenante, car de plus en plus mis à la lumière du jour, des (faibles) moyens que possèdent les policiers, et autres agents gouvernementaux pour la traque des malandrins (mais au lieu de faire chié aussi les gens normaux...ils déployaient plus de ressources pour des choses sérieuses outre les moyens, certes financier que l'on ne cesse de diminuer sans parler des 'fonctionnaires, car je rappelle aux biens pensants anti fonctionnaires que ces derniers sont les flics, les militaires, les pompiers, les ambulanciers, entre autres, qui font la base d'une société sûre malgré quelques bavures...soyons honnêtes, prestige de l'uniforme, sans parelr de l''autorité' de l'uniforme qui provoque un certain orgueil surdimensionné, en même temps je suis pour le tabassage des gros cons prétentieux...je digresse...)...Donc voila on apprend de l'histoire des terroristes tout en connaissant nos limites( en même temps on est aussi très cons vis a vis de certaines associations...trop laxistes mais il vaut mieux les avoir à l'oeil pour mieux anticiper plutôt qu'arrêter, créant ainsi assurément une nouvelle tentacule dont il faudra de nouveau percer les secrets...histories ans fin), et c'est aussi un grand moment car tantôt l'auteur parle des faibles moyens technologiques mais l'on va également découvrir...un bâtiment rempli des derniers gadgets hauts de gammes coûtant la peau des fesses (pour chaque situation) dans tous les domaines plausibles et inimaginables et qui, évidemment, va servir à faire avancer les enquêteurs, (vaguement dira t-on, car l'humain servira toujours..enfin...jusqu'à l’émergence des AndroIdes, qui arrivent déjà par ailleurs...).
Pour le reste, on est toutefois pris par le sujet, par le récit, par l'enquête, avec des personnages très tordus et le côté patriotiques et très humains...Le paradoxe bel et bien présent et une critique acérée, vive, de la société, telle que je la conçois en grande partie par ailleurs, avec des biens pensants mous de la cervelle pour nous diriger. (Enfin j'en rajoute).
Bref, ce n'est pas le meilleur Chattam pour moi mais il est inspirant, intéressant, et se laisse lire.
Note; 16/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1969
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum