Farouche Atalante de Emilie Druilhe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Farouche Atalante de Emilie Druilhe

Message  Le Sciuridé le Lun 24 Juil - 15:26

Genre; essai
Résumé;"L'héroïsme serait-il réservé aux hommes ? L'aurait-il-été dans l'Antiquité grecque ? Tantôt chasseresse, tantôt athlète, aussi bien jeune fille que mère d'un héros, solitaire ou bien accompagnée, sauvage mais domestiquée, Atalante est une figure à l'identité multiple. Femme à part entière, elle n'en est pas moins une héroïne sauvage et courageuse qui prend part à des exploits de toutes sortes - chasse de Calydon, voyage des Argonautes, lutte avec Pélée, course contre Hippoménès-Mélanion, etc. Refusant les activités traditionnellement assignées aux femmes grecques comme le mariage et le soin de l'intérieur, et leur préférant la chasse, la lutte ou encore des exploits qu'elle accomplit en compagnie d'hommes, Atalante transgresse-t-elle les frontières de son genre ? Que les peintres et les poètes la représentent, depuis le vue siècle avant J. -C. et durant toute l'Antiquité, vêtue de tenues barbares ou considérées comme masculines, ainsi lorsqu'elle porte la tenue du guerrier, qu'ils la représentent nue ou légèrement vêtue, ne signifierait-il pas que la société grecque pouvait déjà penser une pluralité de féminités, et même de masculinités, les variations s'accordant avec les caractéristiques sociales de l'individu -jeune ou adulte, dieu, héros ou bien individu ordinaire -, mais également avec le contexte de ses représentations - politique, familial, mythologique ? En donnant à voir l'ensemble de la production antique sur la figure d'Atalante, ce livre déploie la richesse d'un imaginaire qui défie la binarité de l'opposition masculin/féminin."
Avis; Je dois reconnaître que je ne me souvenais plus de cette 'histoire'. Je l'ai donc plus ou moins retrouvé dans cet ouvrage (offert, et qui d'ailleurs ne narrera pas le conte juste des extraits) et l'avis général est le suivant, s'il est un brin répétitif par moment, s'il y a énormément de logiques (encore cette logique se veut par une connaissance des textes divers et variés ainsi que par curiosité, j'entends par là que les personnes ayant déjà fait des recherches sur les mythes, les symboles n'auront guère de surprises en lisant ce livre car tout est logique, voir simple, à quelques exceptions prêtes), le plus déroutant étant toutefois l'avis des analystes sur les amphores, urnes etc etc, sur des 'événements'...Si sur certaines peintures on peut en effet déduire de quel thème cela à trait, sur d'autres, lorsque les 2 protagonistes se 'parlent' par exemple, comment peut-on déduire qu'il s'agit forcément de séduction? surtout s'il n'y a rien alentour. Ma foi je laisse la les spécialistes; Quant aux amateurs, aux initiés, ce livre reste quand même un très bon investissement pour la découverte du mythe, le côté héroïque, le côté; 'la femme dans le monde grec' et les fameux drames, puisque la mythologie grecque est assez tragique en conséquence. Il est vrai d'ailleurs qu'il n'y a que poeu d'héroïnes féminines au sein des mythes grecs à part les Amazones et une ou 2 ...dont Atalante, la majorité étant des hommes, ou bien les mères des héros, autrement dit, des personnages sommes toutes relativement secondaires, pour le reste, ce sont des déesses...non des héroïnes. En gros, cet ouvrage reste a lire pour les curieux.

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1875
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum