Le Diable de Roger Parisot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Diable de Roger Parisot

Message  Le Sciuridé le Jeu 1 Juin - 15:37

Genre; doc
Résumé:"Le mal qui existe dans le monde, celui que commettent les hommes, celui dont souffrent les innocents, a-t-il un responsable suprême, Satan ou Lucifer, c'est-à-dire le Diable, prince des Ténèbres et empereur des Enfers ? Toutes les religions ont eu à répondre à ces questions. De ce maître trompeur, quelles sont les plus adroites ruses ? Celles qui ont fait croire qu'il existait à tant de témoins de ses apparitions et de signataires de pactes avec lui, de sorcières et de possédés, de participants au Sabbat et d'officiants aux messes noires ? Ou celles qui font croire aujourd'hui au plus grand nombre qu'il n'a jamais existé ? En tant que Diable (dia-bolein), il désunit, antithèse du symbole (sun-bolein) qui réunit. Ainsi fait-il office, d'abord, d'antisymbole et, enfin, d'antichrist. Quand la divinité dit : je suis Celui qui est , la malignité ricane : je ne suis pas celui qui n'est pas. Le Diable existe bel et bien, mais ici et maintenant, et voilà tout. Il s'acharne à nier son existence, la seule chose à laquelle il puisse prétendre, et simultanément, à faire croire qu'il jouit d'une essence supérieure : celle, angélique, de Lucifer. Le prince des Ténèbres et Lucifer, le Porte-Lumière révolté, ne se confondent pas, sauf si, à terme, le Diable l'emportait sur Dieu. Le Grand Mystère du Salut de Lucifer ne cessera jamais de nous hanter en raison de la confusion que le Diable veut opérer avec lui. Ceux qui ont été séduits par le Malin croient discerner parmi les ténèbres du prince la lumière de l'Ange. Le mal, le laid, le fallacieux ne furent, ne sont et ne seront jamais ailleurs que dans l'instant illusoire de la double dépendance à l'avenir et au passé. Le présent vrai étant l'affranchissement du progrès et du regret. Le Diable existe par certains faits qui sont les siens. Le mal commis en fait partie ; sorcelleries, possessions aussi. Sabbats et messes noires pétrissent l'argile de sa chair lubrique et donnent souffle à sa voix salace. Aucune tradition n'a ignoré le Diable, lutté contre les ruses existentielles qui le façonnent à chaque instant. Et, plus que tout autre personnage, historique ou imaginaire, le Malin a inspiré peintres et musiciens, poètes et romanciers, producteurs ou metteurs en scène."(4eme de couverture)
Avis; Un excellent B.A Ba des éditions Pardes, sur le sujet, de l'histoire à 'nos jours', même si publié en 1999 la frange historique, critique, analyse, est minutieuse...mais l'auteur manque clairement de référence plus moderne, ce n'est pas ce qui manque pourtant, nous laissant donc des films, livres comme 'informations pratiques'. Au dela de ce manque de modernité (199 c'est quand même proche), le livre est assez complet, parsemé d'illustrations et on regrettera juste la taille-dimension un peu hors norme (tandis que l'épaisseur reste anorexique), du coup bonne chance pour les étagères.
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum