Troisième Humanité (1) de Bernard Werber

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troisième Humanité (1) de Bernard Werber

Message  Le Sciuridé le Dim 28 Mai - 10:21

Genre; géopolitique fiction humaniste futuriste
Résumé; David Weels et Aurore Kammerrer sont deux français, des scientifiques avec chacun une idée bien en tête pour l'avenir de l'humanité. L'efficacité et la résistance en fonction de la miniaturisation des hommes-femmes comme les Pygmées, pour Wells et la féminisation la capacité de résistance des organismes féminins par Kammarer...Sélectionnés, possédant leur bourse l'un part au Congo l'autre en Turquie, l'un pour rencontrer les Pygmées l'autre pour rencontrer les Amazones traquées par les religions. A leur retour sur Paris, une colonel travaillant au service de la DGSE cherche à les recruter. Si Weels est d'accord dès le départ, Kamùerer déçue par sa non retenue à la Sorbonne veut surtout tout arrêter...
Avis; Difficile de le placer dans un thème, et à la base j'étais censé lire les 3 avant de créer un sujet mais il faut dire que, à la lecture de ce premeir tome, se sera en fin de compte presque impossible de peur d'oublier des données (même si notées il me faudrait me relire après ce qui n'est pas gagnéSmile) Bernard Werber est donc un auteur prolifique célèbre et très connu surtout avec ses Fourmis (jamais lu accessoirement) et j'avoue que le côté un brin médiatisé-commercial (bon comparé à levy et musso moindre quand même), me rebute...et puis il y a eut mon abonnement à INREES -Inexplorés et quelques numéros plus tard une 'critique', une pub...
Me suis lancé mais j'ai avant tout attendu la sortie des 3 tomes...ne voulant pas payer non plus 25€ par gros formats (je n'achète que si j'aime beaucoup l'auteur, les gros formats), j'ai attendu longuement les poches surtout le 3eme tome...et une collègue-amie justement lisai le troisième il y a deux semaines environ. Je lui ai demandé son avis...le soir même commande effectuée.
Ils passent donc plus ou moins dans les prioritaires.
A ce jour le second tome est entamé mais je lis un autre ouvrage entretemps (très court).
Et franchement je ne suis pas déçu du tout. Il y a tellement à dire, tellement à analyser, c'est la raison pour laquelle je me lance dans une critique séparée plutôt qu'unique. Et de bas, l'auteur est moi avons les mêmes idées, les mêmes pensées que soit politique religieux ou encore futuriste (avec la conception des robots), bon on a aussi quelques légères divergences, mais je dois reconnaître qu'elles sont assez légères. De plus, l'auteur fait un mélange de toutes les informations existentielles, utiles, politiques, religieuses, faits historiques (notamment fort récent j'en reparlerai plus bas), des anecdotes, des situations et donc le thème central est quel futur pour notre avenir? Sept en fonction d'une des héroïnes...je n'en dirai pas autant perso.
Vous l'avez compris le mélange de politique, de réalité, de fiction se mêlent pour une belle intrigue, qui pourtant, commence fort mal. L'introduction est lourde, presque indigeste, bien qu'intéressante en soi mais...qui passe mal..
Ce qui nous amène à nos deux héros (et quatre secondaires), et à leurs visions du monde, de l'avenir. Pour David Weels la miniaturisation des Hommes...pour Aurore Kammerer, la féminisation car les femmes sont plus résistantes, endurantes...par les Amazones turques...
C'est donc la conception de Micro-Humains...
Avec tout ce qui va avec.
Maintenant la suite risque de Spoiler et encore je ne révèle pas tout...mais il faut dire que le livre est tellement génial...j'en fais une sacrée éloge, c'est rare que ça m'arrive. En gros, lisez-le. Vivement.
C'est à dire, la vision de l'auteur concernant la conception d'une nouvelle humanité...en passant donc par la notre. Il reprend des modèles phares. L'Atlantide, les Géants qui auraient inventés les hommes, pour les servir avant de se faire éliminer...les géants étaient devenus des dieux...les petits hommes ensuite se sont entretués au détriment de Dame Nature, la Terre...Terre qui a un rôle dans le livre, elle explique la création de son monde de son univers...Les fourmis sont encore une fois traités, mais aussi les abeilles, bref, la micros sociétés...
Des points ressortent donc. L'auteur reprend le thème central de la conception de l'humanité pour élever la micro humanité. Les Géants, les Atlantes sont devenus les Grands c'est a dire Nous. Pour créer une société qui ne sera pas procrastinatrice il faut inventer le goût de l'aventure, de la surprise, de la peur...Conception d'une religion.
On notera aussi les Dieux. Gigamesh (Gil-Gah-Mesh), Osiris (Oz-His-Rizz enfin a peu près c'est chiant à écrire), Quetzalcóatl... etc etc...donc des atlantes.
Le fil est facile à suivre en fait, tellement logique qu'en fait s'en est assez simpliste voir ridicule, mais bon l'idée générale est bonne, j'adhère au principe moi-même y songeant vaguement. Sans orgueil ni prétention.
La conception des Religions...je disais Osiris ou Gilgamesh mais c'est valable pour Ya-He-Veh (Yahvé alias Jesus).
Parlons vite fait des acteurs.
David, a peine trente ans, vit chez sa mère, je ne dis rien de son père (cf le livre en début), il est a fond dans son projet, mais sa petite taille le bloque et il ne sait pas garder les femmes..sa rencontre avec aurore va le chambouler. Sans draguer vraiment alors qu'elle le croit, il pense la connaître depuis des lustres. Aurore ne croit pas au karma...)
Aurore est une femme libérée, libre, sans réelle attache,; détestant l'homme par-dessus tout, militante féministe de par sa mère, elle est également lesbienne. Mais elle partage une certaine et étonnante complicité avec David...
Deux personnages assez classiques, de nos jours, mais dont l'intrigue du roman, les événements sont assez marquants en ce tome un.
Le récit se fait autour d’événements capitaux
Le tout retracé par les journalistes et autres médias. A noter, lma guerre au Moyen-Orient (cf Daesh), ou encore la politique pédophilie avec le ministre de la culture (vous voyez de qui on parle? ) ou encore des vaccins achetés en trop grand nombre pour...rien (vous voyez à quoi et qui je fais référence?), les joueurs de l'équipe de France qui vont grève (vous voyez ???) et leur capitaine...qui sera gardé (héhé).
Donc, malgré les noms qui changent l'auteur à tiré parti des faits réels qu'il aura modifié.
De même la politique relativement corrompu, avec le côté égocentrique, élection et pouvoir, sont totalement dans ma façon de pensées, mais que les petits qui ont de bonnes idées sont coincés par les grands pontes...Que la médiatisation est à la solde des politiciens, que les grandes entreprises dictent leurs bons vouloirs.
Quand je disais que je suis devenu fan...
Parlons peu parlons bien mais la critique de la surpopulation est également dans mon esprit. C'est bien les enfants l'avenir, mais quel avenir actuellement vu que tout sera informatisé? Au départ il y aura des nouveaux jobs mais ensuite? Les robots s’adapteront créeront leur Moi et leur enfant...Là encore en parfait accord. faire un ou deux gamins ok mais pas plus. La Terre n'arrive plus à fournir nous sommes trop nombreux
Point divergent en revanche la conception d'un milliardaire canadien d'un vaisseau spatial...idée impossible à mettre en oeuvre de nos jours. L'idée du développement et de l'auteur sont bonnes mais impossible à réaliser de nos jours je répète.
On parlais de religion, là encore l'auteur de façon simple nous montre les dérives. Même s'il ne faut pas être grand clerc non plus pour comprendre, mais la terreur que les terroristes amènent sous la soi-disante religion leur permet d'assouvir leur fantasme de domination pouvoir luxe argent femmes etc etc...Faites ce que je dis pas ce que je fais...Terrorisme et politique dans le même couvercle ou peu s'en faut. Règne de la terreur, du plus fort, l'humain aime bien être dressé...surtout quand on n'a pas accès à la culture, la connaissance et l"éducation. Montée du fanatisme en gros.
La fameuse création des Micros Humains avec toutes les dérives et conséquences que cela peut avoir est bien travaillé. Bien sur on voit déjà les soucis qui vont se poser. Car pour l'heure, leurs pensées concernent les Grands leurs Dieux...et ce qu'ils vont accomplirent pour eux, pour leur faire plaisir. Leur évolution passe à la fois au premier plan mais aussi au second.
En gros le cycle humain est un éternel recommencent. Quand on voit l'histoire...Mais aussi la conception des 4 cavaliers de l'Apocalypse version Terre et Humaine...et l'on enchaîne sur le tome 2
Au passage l'auteur traite également des plantes dites hallucinogènes, celles qui nous font plonger en transe, voir dans une ancienne vie. De cela chacun est libre de penser ce qu'il veut, perso je suis sceptique (comme quoi y a des divergences d'opinion).
A LIRE!!!!
Note; 19/20



avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les Micro Humains (t2)

Message  Le Sciuridé le Dim 4 Juin - 12:43

Genre, anticipation future humanité
Résumé; Emma 109 ayant assistée à la torture et la mise à mort de ses semblables par un fils 'fou' d'un riche autrichien décide de se venger? David Wells quant à lui est fermement décidé à faire en sorte qu'on reconnaisse les Emmas comme des HUMAINS, mais peu de gens le suivent sur cette voie...pas même ses compagnons. Alors que faire? Tandis qu'Emma libère ses amies (y compris les modèles chinois Smile ) la tarque commence afin de les éliminer...Quelle évolution pour les Micro Humains?
Avis; un thème général s'impose en ce tome 2. Humanité. Âme aussi. La conception des micro humains. Ont-ils une âme? Mais dans une seconde mesure c'est aussi; Sédition. Rébellion. La libre pensée justifie t-elle les moyens? La logique, le civisme le respect la conscience est un tout mais combien de personnes vraiment se penchent sur cette question et vont au dela de leur petit égo surdimensionné? De plus en plus autistes, les humains sombrent dans une folie décadente et pathétisme alors qu'on est censé être humain, pensée, aimer, respecter. Logique. Oui. Mais pas pour tout le monde. Si Emma 109 est l'instigatrice de la rébellion on peut aisément en comprendre la raison. Étonnant d'ailleurs que Werber juge aussi stupide une majorité d'êtres humains et en même temps, quand je vois ce que je vois, j'entends ce que j'entends je suis aussi du même avis, ou peu s'en faut. Alors nul n'est parfait mais de temps en temps se remettre en question peut être bénéfique. S’adapter aussi...S'adapter est le maître mot de l'époque moderne; On évolue on s'adapte ou on...disparait. Dinosaures que certains sont ou archaïques...l'ère moderne la nouvelle technologie...cool...mais s'il y a du positif il y a aussi du négatif, à double tranchant...l'homme étant ce qu'il est et l'ayant prouvé souvent les projets qui partent pour une bonne intention sont largement débridés, dérivés et on en fait des armes...on s'en sert à mauvais escient. C'est un côté négatif que j'ai. Je vois le bon côté mais je suis réaliste et je vois le mauvais côté. Hors s'adapter est une bonne chose mais pourquoi l'être lui-même doit s'adapter aux autres alors que les autres ne s'adaptent pas ou n'en ont rien a cirer....
Bref,çà tout bonne évolution il y a une régression une remise en question et en quelque sorte un cycle. L'éternel recommencement. Cette fois, nous assistons aussi à la perte de deux héros. Mais on s'y attend. En fait, le récit est logique, implacablement cousu de fil blanc, rien n'est réellement surprenant et je vais même être franc en disant...trop facile trop simple et j'ai failli lâcher prise...De fait trois jours durant je ne l'ai pas lu. J'ai passé sur deux trois autres livres...et je m'y suis remis, le parc, le livre de poche, pépère et finalement le scénario s'active, se fait fluide, redevient prenant jusqu'à faire de belles découvertes:), mais toujours en critiquant la société pervertie, ou en faisait des références...peu élogieuses par ailleurs sur certains personnages publics ayant bien évidemment des...faux noms:)
Note; 18/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La Voix de la Terre (3)

Message  Le Sciuridé le Sam 17 Juin - 20:37

Genre; Science-fiction et anticipation noire
Résumé; prenant conscience d'une nouvelle menace d'une astéroïde dénommée théia 13 la Terre n'a qu'une hâte que les Micros Humains l'abattent...mais ce nouvel astérOîde révèle bien des surprises...Pendant ce temps, David Wells est en pleine crise existentielle, Aurore le quitte (elle et ses enfants...), et rencontre parmi ses étudiants Kim, qui est une jeune coréenne dont le but est de correspondre avec Mère Nature. pendant ce temps, la Reine 109 et la Papesse 666 ont de nouveaux objectifs et qu'une haine des Micros Humains à l'égard des 'Grands' s'accroit de jours en jours. Enfin, le monde des hommes va de mal en pis.
Avis; pluss science fictiopn qu'anticipation, ce roman mystique rempli de bonnes surprises et de bons rebondissements prédit surtout un avenir sombre de la patr de l'auteur. Évidemment, les astéroïdes et les Micros Humains sont des éléments clefs cependant, si on l'en reste sur le point de vue humain, je 'nai aucune objection et suis en parfait accord avec l'auteur sur sa conception de la nature morbide et sanglante des hommes, malgré les côtés positifs, l'envie de domination, la jalousie, la haine des autres est bien trop forte. Parmi les 7voiees engagées, (on notera le jeu de mot voix et voie de la terre de la part de l'auteur), il y a également le projet spatial...qui finalement n'aura pas de trop grandes surprises à apporter (de mon point de vue). Il est difficile d'argumenter, de critiquer ce livre voir la trilogies excellente dans son ensemble malgré quelques désaccords (encore sont-ils rares), sans révéler trop de choses. On apprend en revanche grâce à 'l'Encyclopédie du Docteur Wells' (l''arrière grand père du héros) des choses passionnantes et ce depuis le départ.
Alors que dire ? Une trilogie sombre, d’anticipation qui pourrait bien nous arriver, même sans les micros humains, d'ailleurs on en prend le chemin. Analyse correcte, sérieuse, approfondie, psychologique (plus que philosophique, même si la philo est de base aussi, englobant maints points) et d'autant plus que Werber traite quasiment tous les sujets: oon notera également les Androïdes, les Féministes parmi d'autres anecdotes. Donc afin d'éviter tout spoil, je recommande vivement cette trilogie
Notre; 19/20
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1860
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième Humanité (1) de Bernard Werber

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum