Sisteron au Moyen äge de Alexandra Gallo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sisteron au Moyen äge de Alexandra Gallo

Message  Le Sciuridé le Sam 21 Jan - 16:29

Genre; étude
Résumé:"Aux XIIe et XIVe siècles, Sisteron est une des villes les plus importantes du comté de Provence. Sa situation frontalière en fait une cité indispensable au souverain qui, pour s'assurer son soutien, favorise l'obtention de privilèges et ouvre la voie d'une autonomie politique. Entre le pouvoir royal et la municipalité s'établit alors une relation ambiguë où se mêlent complicité et compétition. Cet ouvrage permet de comprendre comment les représentants de l'administration urbaine apportent aux habitants un certain degré d'émancipation, développant ainsi les concepts de citoyenneté et de culture de la communauté : une image originale de la municipalité provençale qui vient troubler l'idée généralement admise de la confiscation du pouvoir local par une élite.
L'exemple de Sisteron comme un atelier de la démocratie nous invite à une réflexion plus large sur la place du citoyen dans le gouvernement de la cité."(4eme de couverture)
Avis; Livre récemment sorti, offert par une amie pour Noel,concernant une région proche de l'endroit où je passe mes vacances, ce livre est une thèse intéressante bien que je ne parlerai pas en l'occurrence de démocratie (qui finalement n'occupera que la fin de l'ouvrage). En revanche c'est la conception de l'administration qui est intéressante à découvrir du 13 au 14eme siècle, la création des livres de charges, des cahiers devrai-je dire, de doléances, les notaires, les conseillers, les magistrats, les prévôts, les diverses taxes, qui étaient-ils, comment étaient-ils arrivés à ce statut, combien étaient-ils, la durée du et ou des mandats, les coups durs, comme la peste, les impôts, ou les guerre, qui étaient les gens d'arme, les citoyens avaient-ils leur mot à dire, quelles classes sociales occupaient les postes principaux et avaient leurs mots à dire...Si le contexte semble lourd à lire, il n'est pas inintéressant et on notera que malgré leur côté neutre à toute action, la démocratie telle qu'ils l'entendaient étaient en fait l'archétype de ce que l'on retrouve en ce jour. La corruption était là, les édits sensés être pour le bien commun passé contre l'avis général, les manifestants pas entendus, ...c'est une évolution en un siècle que l'on retrouve donc. Une évolution administrative précoce en ce village du sud de la France. Pour les amateurs de la culture Moyen âgeuse ce livre est assurément un bon ouvrage.

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1870
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum