Les solitudes de l'ours blanc de Thierry Di Rollo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les solitudes de l'ours blanc de Thierry Di Rollo

Message  Le Sciuridé le Lun 11 Nov - 19:21

Genre; thriller
Résumé; Marc est un tueur à gage. pas de pitié, un contrat c'est un contrat. Homme. Femme. Enfant. Lors d'un contrat totuefois, il commet une brève erreur qu'il pense avoir rattrapé...Mais la fille de la victime à décidé de se venger.
Avis; Hum; je ne sais pas trop classifier ce livre. Bien, pas bien, médiocre, non assurément pas médiocre tout de même ni pas bien mais pas bien non plus. Il a son côté sombre, froid, glacial, celui de la vie solitaire d'un tueur à gage qui ne vit que pour le crime et qui va, petit à petit plonger dans la drogue, l'alcool...Jusqu'à rencontrer son ennemie, clôturant ainsi son chapitre. Une partie destinée à Marc à la première personne, une autre à Jenny à la première personne toujours entrecoupé d'intermède un peu comme une pièce de théâtre...d'ailleurs puisqu'on en parle...ce serait une bonne pièce...Ensuite on arrive au dénouement, Marc et Jenny, un intermède et enfin une sorte de conclusion avec tous les personnages suivit d'un dernier intermède clôturant, cette fois, le livre...Un livre sombre mais pas top lugubre...Di Rolli essaye de se mettre dans la peau de chacun des personnages. Aussi bien le tueur que Jenny que la victime...Savoir ce qu'il pense...à quoi il pense devrais-je dire...ses réactions...ses options...Le début commence ainsi sur une scène grave, lente, avec une ambiance pesante très bien placée, rien à dire...la situation l'ambiance tout est correct jusqu'a la mort...Ensuite c'est du rapide...poursuite, jusque là ça va...mais dès lors qu'on en arrive à la vie du tueur, la trame ralentit...le suspens n'est plus présent et...heureusement que le livre est fort court...Deux heures à peine de lecture avec arrêts de temps en temps...Le personnage de Jenny aurait été bien plus passionnant si pas cliché. Et quand bien même, les intermède narre sa vie...enfin quelques passages les plus troublants de sa vie, mais tout est trop rapide...trop facile...Localier son ennemi me semble si simple que ça en devient presque de la magie...Bon, le raisonnement de l'auteur est pourtant simple et crédible accessoirement...
La fin est certes un peu triste...ou morose. Névrose peut être...lugubre...Je pense que ce livre à quatre temps...Lenteur, rapidité et enchainement des actions, vies des héros aussi pathétiques que le commun des mortels (style métro boulot dodo), et enfin lente de nouveau. 4 étapes. Des pensées froides, tristounettes, avec quelques rares joies de vivres (pour jenny) voila la vie des héros...
Et à la fin vous avez même droit à l'interview de l'auteur. Intéressant certes mais je ne m'y suis guère attardé. Lecture en diagonal.
Bref, comment classifier ce roman? Pas évident. L'ai je aimer ou pas? là encore bonne question. y a du bon...l'ambiance est présente et quand il fallait...les personnages? clichés mais l'auteur à su définir une psychée sur chacun d'entre eux...
Je ne pense donc pas mettre de note car tout simplement je ne peux pas. A vous de vous faire une idée;) (démerdez vous en somme^^)

avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1887
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum