Le dit de Heiji le dit de Hogen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dit de Heiji le dit de Hogen

Message  Le Sciuridé le Dim 12 Mai - 16:15

Genre, épique japonais
Résumé; Le dit de Heiji et le dit de Hogen racontent la guerre entre deux clans rivaux. Mais également le changement de la société japonaise, de la classe féodale.
Avis,
pour être franc je ne dirai pas que j'ai tout compris, que tout a été clair, limpide comme de l'eau de roche, oula loin de là...ne serait-ce que pour le résumé j'ai grandement puisé sur la 4eme de couverture...Deux livres donc sur une trilogie...les deux premiers forment 320pages...et le tome 3(prochainement à lire)...je dirai 4x plus...Quoiqu'il en soit le premier livre met en place les événements avec quelques accrochages et politiques mais surtout des noms, des noms, trop de noms...a en avoir la nausée...et d'ailleurs on les confond rapidement puisque n'étant guère habitué aux romans asiatiques...moi confondre tout cela...mais ajoutant à la confusion...et ce malgré une introduction qui reste quant à elle claire, propre, lisible et intéressante, ajoutant à la confusion...les titres pompeux...si ce n'est ridicule (oui je sais la traduction, d'ailleurs c'est ce que dit le traducteur); l'Empereur Retiré, le Nouvel Empereur Retiré, le Ministre du Dedans, Prince Premier (et encore ce ne sont pas les plus compliqués) mais histoire de vous donner une idée, sur une page entière l'on ne peut lire que des noms...et pas des plus passionnants puisque ce sont principalement divers chefs, gouverneurs, fils, cousins, oncles etc...dont on ne reparlera plus...Alors on se soulage avec le tome 2? et bien oui et non. Mais j'ai compris une chose, il faut lire les dits comme des nouvelles. Chaque 'chapitre' est une nouvelle, plus ou moins courtes...Au final, ne ressort qu'une dizaine d'individus, des héros...mais bon...ça reste lourd à digérer...On ne pourra pas dire que le récit n'est ni poétique ni métaphorique, et de temps en temps, fort niais, surtout quand les soldats chialent (ça pleure beaucoup)...Mais oui je vous rassure y a de la baston, des tirs des héros, des massacres des fous furieux, des barbares, des cons aussi mais bon...niveau stratégique ma foi...c'est pas tip top mais bon...
Grosso modo (et avec quelques fautes en plus), je ne sais comment qualifier cet ouvrage? Bien? Pas bien? Mauvais? Moyen? Si le tome 1 est chiant, pénible, il faut passer l'étape pour arriver au t2 qui, lui, est plus intéressant...
Mais je crains la migraine dans le t3 vu que même les noms des clans vont changer-_-...
Mais c'est également une histoire palpitante, avec, à défaut de rebondissements un brin de suspens...avec de l'action...oué...
Peut être qu'un habitué des romans asiat aura moins de mal à lire ceci dit...
Enfin, quand j'aurai fini le t3...je le critiquerai ici même...et lui c'est pas demain la veille que je le finirai (mais je lirai autre chose entre temps^^)
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1887
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le dit des heiké (3ème tome)

Message  Le Sciuridé le Dim 26 Mai - 9:37

Genre; épique médiévale au japon.
Résumé; la chute des Heiké, la reprise en main du pouvoir par les Genji.
Avis; comparé aux 2 premiers tomes, celui-ci est clair comme de l'eau de roche ou peu s'en faut.Moins de personnages, pas mal d'actions et notamment de sacrifices/Héroismes/honneur, de têtes brûlés, et de larmes...là encore ça chiale énormément, enfin...l'on peut comprendre certains passages mais des fois c'est vraiment mièvre de chez mièvre...tout ça pour une fin que l'on pourrait classifier de ni heureuse ni...dramatique, sauf pour les Heiké...et une fin...étrange un peu en queue de poisson, c'est a dire sans réelle conclusion...Bien sur l'introduction est intéressante encore une fois et permet de voir encore plus clair...dans ce troisième tome environ 12livres...et principalement des actions/batailles et duels. L'écriture est assez fluide, très poétique à certain moment (même si les poèmes sont vraiment nuls mais je n'ai jamais aimé les poèmes même si en l’occurrence ils ne dépassent pas les5 ou 6 lignes généralement 4 et quand je dis lignes, c'est trois quatre mots par lignes), m'enfin voila, c'est quand même une bonne écriture bien sympa...Concernant les héros, nous en avons bien évidemment de nouveaux, nous avons des traques, des chasses à l'homme, du suspens et du rebondissements (mais à petites doses). Je crois qu'il n'est même pas nécessaire de lire les 2premiers tomes...l'introduction aidant (et encore), on peut directement lire ce 3eme opus...Bref, en tout cas c'est 850pages assez prenantes.
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1887
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum