La prostitution médiévale de Rossiaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La prostitution médiévale de Rossiaud

Message  Le Sciuridé le Dim 31 Mar - 10:55

Genre; documentaire
Résumé; cf titre
Avis;
encore une fois, l'image du moyen âge tel qu'on le connait est erroné. En tout cas assez faussé. Avec des témoignages, des sources documentaires, des explications, des preuves et des grands noms d'auteurs sur cette époque tels Le Goff ou Duby (d'ailleurs préface à l'appui), l'auteur se rattrape visiblement d'une bourde qu'il avait commis...Et nous en apprend sur la prostitution vu par les nobles, les gens, les clercs, etc...avec les punitions les raisons, et tout le toutim ainsi que certaines perversions peut admises, mais également les relations sociales, les couples, légitimes ou pas, les pêchés bref...tout y passe avec évidemment un accent mis sur la prostitution...Et l'on peut dire que rien n'a vraiment changé...enfin si.Une chose et qui a son importance...A l'époque la prostitution était assez bien vue, y compris des clercs puisqu'eux mêmes côtoyaient les étuves (bordels) et autres lupanars...en même temps, à l'époque, les viols étant monnaies courantes, les femmes n'avaient autre choix que de se prostituer pour survivre, voir entrer dans des maisons spécialisées...a l'exception que dans une majorité des cas, c'étaient des mères maquerelles...que l'on ne pouvait confondre avec des proxénètes dignes de ce nom...Et ce jusqu'au début XVI où les bandits ont mis la patte sur ces maisons...empirant l'effet qui...pour l'époque était bénéfique surtout vis a vis des jeunes et célibataires. Et oui, a l'époque, les maisons de passe avaient surtout pour but d'éviter les viols, de pouvoir se lâcher tranquillement...bon c'était mal vu si un marié y allait, mais...il n'était point rare de voir des marchands diriger des maisons pour fillettes(je rappelle que ce mot signifie prostituées à l'époque). Avec le consentement de l'épouse. Et d'ailleurs, c'étaient souvent les épouses qui entrainaient les jeunes filles à ce genre de débauches...Il n'y avait certes pas que de bons côtés, les moeurs évoluent, changent, rechangent selon les bien pensants et les lois, mais à la lecture de ce livre savamment étudié je pense quand même qu'à l'époque, les prostituées étaient mieux loties...mieux protégées et moins battues, cela n'empêchait pas certains cas de forces, mais l'autorité veillait quand même y comprit les religieux...et ce depuis les années 1300 et des poussières a 1500...passé ces années, la prostitution a carrément changée de look...La superstition faisait aussi, les belles filles étaient souvent mal vus...trop belles, trop dangereuses, le diable était forcément en elle...et donc elles allaient aux bordels...le mieux. Les religieux avaient souvent leur mot à dire la dessus...tout est psychologique, du moment qu'on commet l'acte, parce qu'on y a été contraint par la séduction...par une forcément belle fille...alors dieu pardonnait...oué je sais je sais...c'était une autre époque...En revanche, même dans les maisons closes, les actes contre nature étaient punis...sodomie et homosexualité...par exemple...enfin cela n'empêchait rien...surtout au moyen âge...D'ailleurs à l'époque, les voisins se mêlaient souvent de ce qui ne les regardaient pas et donc pouvaient de temps en temps témoigner...souvent contre des maris qui allaient labourer des champs étrangers...soyons poétiques...Les viols d'ailleurs se déroulaient partout. Des bandes de jeunes souvent. Célibataires principalement même si des mariés pouvaient en faire partis...qui n'hésitaient nullement à fracasser la porte des maisons pour violer la femme chez elle (qu'il y ait son mari ou pas). Souvent des domestiques sinon, des servantes, des paysannes, des pauvres hères...dans ces derniers cas, et bien, la seule possibilité pour elle était les maisons closes...Je penses qu'au final elles y gagnaient pluss leur vie que dans leur ancienne condition, d'ailleurs certaines le dises. Non pas que je sois partisan de ce genre de choses mais bon...les moeurs étaient différents...et on avait besoin d 'argent (tout comme de nos jours, voyez le lien...mais les raisons en sont un peu pluss autres désormais...)
Bref un livre qui en apprend beaucoup quand même...
A lire quoi
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1887
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum