Crime et châtiment au Moyen Âge de Valérie Toureille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crime et châtiment au Moyen Âge de Valérie Toureille

Message  Le Sciuridé le Dim 24 Fév - 9:38

Genre; documentaire
Résumé; cf le titre
Avis:
il est vrai que l'on a une image très déplorable du moyen âge, une époque barbare, primitive et violente, mais c'est pourtant grâce à elle que de nouvelles technologies se sont développées, mais outre ce côté là, le moyen âge à également innové, inventé, répertorié les crimes et délits commis et a tenté de créer des sentences...bien sur l'époque était autre, bien sur entre l'Etat/le Roy, les divers comtés, régions et le clergé, il y avait plusieurs sentences possibles pour un même crime mais petit à petit alors que le MA avançait, des hommes ont contribué à améliorer...ainsi naquirent les premières lois, les premiers jugements, les premières véritables enquêtes, les premiers tribunaux mais également l'administration judiciaire avec des hérauts qui transmettaient aux villages et villes aux alentours des informations sur tels ou tels individus, ce qui n'était pas simple, entre le voyage et les pseudos...Quoiqu'il en soit, le Moyen Âge n'était pas si sombre que cela, en atteste ce livre bien écrit, bien documenté avec maintes sources, avec maintes recherches (suffit de voir la liste des livres en annexe pour voir que Toureille était vraiment à fond dedans) et avec le peu de documents restant, le peu de sources, on en apprend beaucoup sur ce monde. D'ailleurs l'on peut considérer les châtiments barbares, mais en fin de compte...je pense que de nos jours, les individus mériteraient la même chose. C'est d'autant plus intéressant qu'il y avait déjà un système de récidivisme et de classe. Un pauvre qui volait avait moins de chance de se faire condamner, qu'un individu normal...Les récidivistes étaient plus ou moins condamnés a avoir une oreille coupée, ou deux, voir la main...bref...les adultères étaient surtout très mal pris, très mal vu, et les viols encore plus. A contrario il y avait fort peu de prisons, on laissait libre jusqu'au procès...enfin c'est quand même assez dur à expliquer tout cela, car tout dépend des juridictions...On apprend surtout que contrairement à ce que l'on pense la torture avait peu court, même vis à vis des hérétiques. Donc a part en Espagne, une nouvelle fois, on a mal jugé l'Inquisition. Et y a toujours eu des Bons et des Mauvais...seulement, la mauvaise image de Torquemada reste en mémoire, et certains procès notamment les Cathares, ont fait que. La torture était toujours en dernier recours.
En fait, j'aurai aimé un peu pluss de références à des bandits, même si cela semble difficile vu le peu de documents. On parle souvent de la bande des conquillards ou encore de Le Brun quelque chose, un tueur, malhonnête, récidiviste, on parle d'autres individus mais je trouve qu'il manque d'exemple. La conclusion du livre résume très bien tout le dit livre et fait part un peu pluss aux femmes.
Bref je pense que c'est un livre forcément intéressant pour les passionnés ou les amateurs
avatar
Le Sciuridé
Admin

Messages : 1884
Date d'inscription : 19/10/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://passiondelire.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum